[Caern - début d'année 2005] Journée habituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 3

Message Sujet: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Sam 4 Nov - 13:24

Le Primera posait son portable sur la table. Agacé. Il écoutait le message qu'on lui avait laissé quelques jours auparavant. Il ne savait pas qui avait eu ce numéro, seuls les membres de son Caern le connaissaient. Mais comme tout le monde avait eu le même appel, il avait rapidement compris qu'il n'était pas le seul concerné. Inyanga, la Primogène Gangrel, était venue le voir afin de savoir. Après quelques échanges, il était clair que les Sangsues étaient dans la même bateau. Posant son cul sur une chaise, ses yeux regardaient le sol quand un vent frais le tira se sa torpeur matinale.

Ses yeux se relevaient vers un loup qui se tenait devant lui. Puissant et fier, l'esprit totem lui redonnait un peu d'assurance. Il se levait alors pour se diriger vers le bâtiment d'à côté. D'un pas lest, il savait que l'un des membres de sa Meute pourrait l'aider un peu. Il n'était pas le plus fin qui soit mais il avait un avantage qui satisfaisait pleinement Jack Frost. Ce nom venant des légendes anciennes lui collait à la peau depuis qu'il avait entre les mains le Klaive du froid éternel. D'un simple coup, il pouvait geler son ennemi et le renvoyer dans le grand cycle de la vie.

Sa peau changeait lentement. Son corps se recroquevillait afin de prendre une position à quatre pattes. Maintenant, un loup argenté et massif arpentait les coursives de l'ancienne usine en reniflant le sol. "Je t'ai trouvé". Soudain, une forme massive venait d'apparaitre au dessus d'un toit et fixait le louveteau en train de déambuler dans le Caern.

" Viens ici louveteau "

L'appel était subliminal.

Mais il serait entendu.




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 51
XP utilisée :
- 8

Message Sujet: Re: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Sam 4 Nov - 16:26
C'est ainsi qu'il se sentait le mieux. Sous cette forme, ses sens étaient à leur plein potentiel. Son esprit ne faisait qu'un avec ceux de la meute. Une pièce qui s'emboîtait dans un ensemble parfaitement huilé. Il était un Lupus, la forme d'Homid n'était qu'une peau qu'il arborait pour parcourir la ville. Dès qu'il le pouvait, il reprenait sa forme véritable, celle de ce puissant loup à la fourrure rousse. La meute semblait sur les nerfs ces derniers jours, ce qui expliquait qu'il soit présent. Protéger le Caern faisait parti des attributions des Anciens et son statut - bien qu'assez récent - comptait suffisamment à ses yeux pour qu'il prenne son rôle très au sérieux.

Qu'est-ce que c'était bon de pouvoir courir à travers notre domaine. Ces patrouilles me redonnaient toujours le moral. Arpenter le Caern, c'était comme une seconde nature chez moi. Je percevais nettement le moindre son dans les alentours, je sentais la moindre caresse du vent sur mon poils. Plus de pensées parasites. Seule la volonté de protéger cette demeure qui était la nôtre. Certains d'nos grands pontes tiraient une tronche de six pieds d'long depuis quelques jours. Mais très franchement, même si j'avais prêté l'oreille aux rumeurs, j'voyais vraiment pas pourquoi tout l'monde se mettait la pression pour un putain d'appel à la con. Sérieux, pour moi, c'était s'prendre la tête pour des conneries. Mais voilà. J'étais pas l'cerveau du groupe - ça c'est clair - et mon rang était surtout là pour montrer qu'j'étais un soldat.

Mathys enquêtait pour tenter de r'trouver l'origine de l'appel mais il n'était parvenu à rien. Pour ma part, j'laissais ça aux autres, préférant le concret. Moi, fallait juste me désigner une cible. Et j'me chargeais du reste. C'était un secret pour personne d'ailleurs. J'étais un Fianna jusqu'au bout des griffes et on pouvait pas grand chose contre la génétique, il parait.


Il s'immobilisait soudain, alors que l'ordre mental lui parvenait. Irrésistiblement attiré comme un aimant, son regard se portait vers le toit où venait d'apparaître l'imposante silhouette argentée du Primera. Un ordre de sa part supplantait tout le reste. Devant lui, aucun rang, aucun statut ne comptait. Si le terme "louveteau" l'aurait agacé dans la gueule de n'importe qui d'autre, il en était tout autre lorsque le célèbre Jack Frost l'employait. Même lui pouvait être considéré comme chétif face au Puissant Alpha. Le faire attendre étant exclu, Noah entreprit de gagner de suite le lieu où l'attendait le Primera. A son passage, les loups reculaient. Il ne lui fallut ainsi que peu de temps pour arriver face à lui.

Là, par automatisme face à l'Alpha, Noah baissa le museau, la queue et les oreilles en signe de soumission. Lui qui était né loup ne pouvait faire autrement que d'agir ainsi. C'était inscrit dans ses gênes. On ne remettait pas en cause l'autorité de l'Alpha. Moins encore de celui-ci, qui était réputé par delà le Caern de Chicago. Bien que très fier, Noah faisait profil bas devant l'Argenté. Nul doute qu'une partie de ses pensées n'était pas inconnue de Jack. L'autorité suprême était entre ses pattes. Ou ses mains, selon les circonstances.

" Vous m'avez convoqué. J'vous écoute. "

J'devais admettre que j'étais quand même impatient d'savoir c'qu'il me voulait. Il avait à sa disposition tout un tas d'Alpha et d'Bêta pour agir selon ses commandements. A moins qu'ce soit pour m'punir d'une connerie ? Boarf. J'avais beau m'creuser les méninges, j'voyais clairement pas c'qui aurait pu m'être reproché récemment. Me restait plus qu'à attendre qu'il crache le morceau.




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 3

Message Sujet: Re: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Dim 5 Nov - 18:45

Un léger vent hivernal se levait alors que le Primera levait la tête vers le ciel. La lune était belle cette nuit, ronde comme et phosphorée. Au fond de lui même, il entendait son appel et comprenait les messages. Ses pupilles redescendirent vers le louveteau qui se présentait à son appel. Il était pas le plus fin de la meute et avait une forme d'innocence du monde qui serait utile dans les temps troubles qui s'annonçaient. Ses babines se retroussèrent un peu, signe que l'esprit de Noah lui plaisait en quelque sorte. D'un bond, il atterrissait devant le Lupin. Un souffle froid accompagna ce geste, comme si à chaque pas le sol gelait pour un long moment. Les branches tremblaient légèrement et les feuilles mortes se recouvraient d'une fine pellicule de givre.

Au loin, les oreilles du Primera furent attirées par un coup de tonnerre venant du Centre Ville. Si "lui" entendait les perturbations, cela pourrait devenir dangereux pour toutes les races cachées du monde humain. Ces éclairs dans le lointain, ces coups de tonnerre, oui... Ca ne pouvait venir que de "lui". Mais pour l'instant, il n'était pas un danger, seulement une pièce dans l'échiquier d'un éventuel ennemi. Jack Albrecht se concentrait pour l'instant sur certaines informations qu'il avait besoin de confirmer dans les prochaines journées.

" Fils, Hoturo* m'a prévenu que la Grande Spirale** a repris sa course. Rassemble une équipe et va dans les terres du nord. Je veux que tu surveilles la grande usine d'Oak Creek, il s'y trouve des agents du Weaver mais le Wyld a corrompu les lieux à plusieurs reprises dans le passé. Contente toi d'observer et d'enquêter, je ne veux pas de combat. Le temps n'est pas venu... "

Les deux dernières phrases avaient été prononcé tel un couperet. Ce n'était pas discutable. Jack voulait vérifier certaines données, il n'avait pas beaucoup d'éléments actuellement pour prendre une décision sage et réfléchi. Ce Caern, c'était sa vie, son honneur, il ne souhaitait pas laisser quelqu'un se jouer de lui. La "Vieille" l'avait informé que les Sangsues avaient eu les mêmes étranges appels que les quelques Kinfolks qui l'avaient prévenu. Etrange recoupement. Silencieux, il l'avait écouté et savait que les paroles de cette femme n'étaient pas à prendre à la légère. Elle l'avait dit, rien dans ce qui s'annonçait se réglerait par les sangs et les larmes. L'esprit froid qui l'habitait lui commandait de suivre ce conseil et de ne pas en dévier.

" Fils, prends avec toi qui tu voudras. Une sangsue si tu le désires. Leurs étranges capacités pourraient te servir pour entrer dans les lieux avec discrétion. Mais tu dois avoir l'assurance de leur silence sur cette affaire. "

La parole du Primera était dite. Sachant qui était face à lui, il laissait Noah éclaircir des points qui pouvaient être obscur à son esprit... enfantin.



Citation :
* = Esprit Totem qui protège le Caern
** = La Grande Spirale ou le Wyrm

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 51
XP utilisée :
- 8

Message Sujet: Re: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Lun 6 Nov - 19:07
J'restais attentif tandis qu'il me donnait mes ordres. Et y'avait d'quoi faire apparemment. Ce putain d'ver faisait encore parler d'lui et il fallait que j'monte une équipe pour enquêter. Ça, j'savais faire. C'était même mon taff de prédilection. Par contre, j'tiquais un peu sur un p'tit détail. Faire équipe avec une sangsue si l'coeur m'en disait ? Là, j'tombais un peu de haut. C'est que j'm'entendais pas vraiment avec ces suceuses et que j'voyais pas vraiment comment demander à l'un d'eux d'me suivre sur le projet. Déjà, je n'aurai jamais confiance en ces choses. Puis même : pourquoi ils accepteraient ? Mais bon, ça venait du grand Manitou alors j'allais devoir faire avec. Ou au moins y réfléchir.

Se rendre au Nord, à la grande usine d'Oak Creek. Enquêter, analyser la situation, et en rapporter le moindre détail à son Alpha. Problème : Noah avait reçu la consigne de ne pas chercher la bagarre. Aucun combat, l'heure n'étant apparemment pas encore venue. Et il était exclu de désobéir à un ordre direct du chef de meute. Pas si on voulait rester auprès de sa meute. La question de ou des accompagnants étant de son ressort, le rouquin préférait reporter sa décision à plus tard. Il savait de toute façon qu'il pourrait compter sur son équipe habituelle, c'était déjà pas mal. Restait toutefois une inconnue. Le Nord était vaste. Et il s'agissait là d'une région qu'il ne connaissait pas encore totalement.

Où se trouvait donc cette fameuse usine ? Savoir que les lieux avaient déjà fait l'objet d'une attaque du Wyrm l'aidait pas vraiment. On lui en avait peut-être déjà parlé mais c'est qu'il n'était pas toujours très attentif. Ce pourquoi il restait sceptique quant à la nature réelle de sa mission. Généralement, on n'envoyait pas Noah pour une mission d'espionnage. Encore moins avec la consigne de ne pas faire de grabuge. Puis pourquoi les Bêta ne s'en chargeaient pas. Cette question restait et tournait en boucle dans son crâne de loup. Il connaissait évidemment la réponse partielle : ils étaient assignés à la protection du Caern. Mais lui aussi, après tout !

    - M'assurer de leur silence, si j'y vais avec une sangsue, ne sera pas un problème. Dans l'doute, j'réglerai ça. Par contre j'ai une question. Si j'peux m'permettre et si vous pouvez m'renseigner. Vous pouvez m'en dire plus sur l'usine où j'dois m'rendre. Comme le genre d'endroit qu'c'est, ou sa localisation un peu plus précise. Si l'usine a déjà été corrompue dans l'passé par le Wyrm, ou la Grande Spirale comme vous l'appelez, qu'est-ce que j'pourrais rencontrer comme emmerde là-bas ? Des esprits pas très cool, j'suppose. Mais c'est l'histoire de m'préparer correctement.

C'est qu'il fallait réfléchir un minimum à l'organisation hein. J'étais pas une tête, c'est clair, mais j'savais d'expérience qu'il fallait toujours en connaître un minimum lorsqu'on se rendait sur un territoire hostile. Histoire de pas se faire surprendre bêtement. Pas de bagarre, ça j'avais capté. Mais pour éviter ça, autant qu'je sache c'que j'pourrais voir.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 3

Message Sujet: Re: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Mer 8 Nov - 17:20
La question suivit un étrange silence. Le vent froid de l'hiver accompagnait souvent le Primera alors qu'il se promenait dans les contrées. C'est pourquoi il ne sortait guère lors des autres saisons, son étrange pouvoir pouvant briser la litanie. Là ce n'était pas la peine, il pouvait le laisser souffler librement et sans contrainte. Un étrange sourire prit forme quand le Loup laissait apparaître ses babines et ses crocs. D'un bond, il se rapprocha de son compagnon. Reniflant l'air un instant, son arrière train se posait sur le sol afin de laisser sa patte arrière le gratter au niveau de la nuque. Décidément, cette forme avait ce genre d'inconvénient mais à la longue, il s'y était fait.

Puis, il reprit position, toujours assis cependant.

Je ne peux te répondre. Ce ne sont que des paroles de notre Gardien Hoturo. Tout ce que je peux te dire, c'est que c'est une centrale nucléaire qui date depuis plus de quarante ans. Les Agents du Weaver ont tenu ce domaine pendant longtemps, usant l'énergie de la terre pour créer cette Gnose salie qu'ils appellent électricité. Cependant, au cours des années, le Wyrm a pris de plus en plus de place dans l'esprit des hommes et de leurs dirigeants. Les Anciens du Caern sont intervenus plusieurs fois afin de rendre au Weaver sa place, faute de mieux car on ne peut pas détruire cette chose infâme...


C'était là la limite du pouvoir de son peuple, il s'en rendait compte. Ils ne pouvaient pas se battre contre les pouvoirs des Gouvernements sans un minimum de finesse. De ce postulat, il avait décidé une trêve avec le peuple de la nuit pour préserver ce qui pouvait l'être. Il pouvait aussi noter que le Prince Lodin avait mis en place depuis quelques années une politique de l'environnement favorable aux esprits du Wyld et de la nature en général. Evidemment, ce n'était pas une chose gratuite, le Prince investissait dans des affaires juteuses mais le Primera s'en fichait passablement.

Sortant de ses pensées, il répondit à une question qui semblait sortir de nulle part.

Pourquoi toi ? Loup Gris a demandé que ce soit toi qui y aille. Ne me demande pas pourquoi ! Mais je pense que ton mental a dû jouer, tu n'es pas facilement influençable, manquant de sagesse parfois, cette faiblesse est là ta force si tu veux mon avis !

Le pouvoir de prescience de l'Alpha se révélait toujours utile. Cet art permettait de voir les questions à venir ou potentielle quelques secondes avant. Loup Gris était plus une légende urbaine chez les Garous. Peu connue, elle relatait qu'un Loup Gris est intervenu autrefois à plusieurs reprises pour aider le Caern quand le besoin se faisait ressentir. On disait aussi que bien souvent, un esprit venait de sa part et délivrait son message. Dur donc de savoir qui en était le véritable initiateur, les Anciens l'appelaient Loup Gris car l'esprit messager en avait la forme...



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 51
XP utilisée :
- 8

Message Sujet: Re: [Caern - début d'année 2005] Journée habituelle   Jeu 9 Nov - 19:38
J'prenais note des infos qu'il me filait. Une centrale nucléaire, même moi j'savais qu'ça sonnait pas très bien pour la suite. J'en toucherai quand même deux mots à Mathys : de nous trois, c'était lui le plus calé sur ce genre de chose. Il saurait me dire où ça s'trouve. Et m'expliquer rapidement c'que ça pourrait faire.

Au fond de lui, Noah était fier. Fier d'avoir attiré l'attention de son Alpha, fier de se voir offrir une mission qui demandait plus que de simples muscles. Et tandis qu'il réfléchissait à ce que cela impliquait, Jack s'adressa de nouveau à lui. Répondant à la question que l'Ancien se posait en boucle depuis quelques minutes, comme s'il l'avait perçu. Bien que la surprise soit de taille, il accueillit ce qui suivit avec une satisfaction intense.

Le clan Fianna était un clan de conteur. Une tradition qui remontait aux origines de leur famille. Ainsi avait-il déjà entendu parler de Loup Gris. Légende parmi les leurs. Apprendre de la gueule même de Frost que cette légende avait demandé sa présence sur cette mission lui mettait une pression énorme. Mais il s'agissait surtout là d'un défi qu'il n'était pas prêt de laisser passer. Il remplirait cette mission, qu'importe les conséquences. S'il avait été choisi, alors il ferait en sorte de ne décevoir personne.

    - Merci. J'vais voir ça et j'vous rapporterais c'que j'aurai vu. J'vais aller m'préparer. Et réfléchir à qui j'vais emmener.

Il était inutile de se perdre en propos inutiles. Les explications étaient claires. Les consignes limpides. Il allait devoir préparer maintenant les choses. Réfléchir à sa team. Et faire en sorte que le Loup Gris ne regrette pas cette décision. Ainsi reculait-il tout en baissant la tête, signe de soumission, toutes ses pensées déjà tournées vers son objectif à venir. Une fois les lieux quittés, il se remit à courir, véritablement heureux. On le reconnaissait. Et c'était tout ce qu'il demandait...

Voir le profil de l'utilisateur
 
[Caern - début d'année 2005] Journée habituelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte fête de PENTECÔTE à tous!
» journée victimes de la route
» Cette journée bizarre
» Journées porte ouvertes de la Garde Républicaine
» Changement d'edt en cours d'année, légal?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Chicago :: Secteurs :: Secteur Nord-
Sauter vers: