[près d'une boutique]Enquêter sans même le savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 15

Message Sujet: [près d'une boutique]Enquêter sans même le savoir   Mar 7 Nov - 19:03
La nuit tombait. Les derniers rayons du soleil planaient encore dans les cieux, tel un linceul inquiétant qui recouvrait alors le bleu en rouge carmin. Combien de temps encore Helios manifesterait son emprise sur son royaume? La question était légitime, et l’œil aguerri d'une créature ni louve ni humaine tentait de déterminer une brève approximation. En théorie, quelques minutes ne tarderaient pas à briser le cycle du grand zénith.

C'était le temps restant avant que le Centre Ville ne devienne plus qu'un réseau pour la Nuit.

Pourtant les volets commençaient à clôturer l'entrée des magasins en retrait, moins puissants que les buildings mais tout aussi nécessaires pour leur paisible vie humaine. Ils travaillaient non stop en effet, tels des petites fourmis venues gagner leur morceau de mie de pain. Il existait en réalité deux raisons quant à sa venue: Un travail qui se voulait à son image: créatif, original mais tout à la fois, contestataire. Malette de saxophone à la main, le jazzman déambulait ainsi librement dans les rues sinueuses du Centre Ville.

Les mains dans les poches et une clope au bec, Enzo s'approchait dangereusement de l'un de ces petits magasins d'opérateurs téléphoniques, "Verizon". Il comptait profiter des dernières heures d'ouverture pour saisir un préampli de musique mais les bruits de pas et les complaintes entendus depuis la boutique avaient attisé l'oreille curieuse du Barde d'Argent.

"Et ma petite dame, je peux savoir de quoi il s'agit?

-Eh bien...Nous n'en savons théoriquement pas plus que vous, tout le monde a reçu ces appels téléphoniques d'une façon et d'une autre et...

-Mais on s'en fout! Ca ne répond pas à notre question..."


Ah, les appels. Ce même et unique appel presque apocalyptique qui avait frémir les médias! Réfléchir quant à une enquête était une offrande alléchante pour un esprit joueur, et lui-même devait admettre qu'avec plus d'informations, il en aurait peut-être fait une chansonnette parodique devant les radios. Mais 1000 dollars, c'est peu. Mille dollars, c'était moins d'un mois de salaire. Il n'y avait qu'un seul adjectif qui qualifiait sa pensée à cet encontre. Dégoûtant. On eut dit une moquerie quant aux pigeons qui soulèveraient monts et merveilles pour atteindre un simple élément.

D'un regard distrait, seul le sourire goguenard du Jazzman restait impassible. Mais lui aussi, se prêtait au jeu. Lui aussi, voyait ses pas filer l'un devant l'autre pour rester auprès de l'entrée. Il écoutait les plaintes, tout simplement. La fumée vapotait, une note de musique s'imposait dans son esprit.

Peut-être que cela l'inspirerait par la suite.





Voir le profil de l'utilisateur
 
[près d'une boutique]Enquêter sans même le savoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» magasin végétarien et sans gluten à Paris
» Près de toi, Seigneur, sans fin nous vivrons
» Débats d'idées sans détour : OVNI-Quand l'armée enquête [1/5]
» Du foie gras sans gavage ?
» Que faire sans piscine ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Chicago :: Centre Ville-
Sauter vers: