[O'Hare] Family matters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: [O'Hare] Family matters   Ven 10 Nov - 0:08
Comme tous les soirs, Gina se réveilla alors que la nuit était déjà bien entamée. Elle avait toujours eu du mal à se lever, même de son vivant. La caïnite s'étira afin de faciliter la circulation de sa vitae et de faisant, heurta quelque chose de solide. Rompue à ce genre de réveil, elle vérifia qu’elle était bien chez elle avant de tourner la tête pour vérifier l'étendue des dégâts. Son regard se posa sur l'homme nu qui comatait à ses côtés. Elle soupira longuement et se pencha sur ce dernier.

- Débout là-dedans ! s'écria Gina agacée, faisant sursauter son partenaire de la veille.

- Ca fait trois mois que je m’évertue à faire de vous de vrais hommes mais y'en a pas un pour se barrer avant que je me lève. Casse toi avant que je réalise que j'ai encore fait une erreur. conclut-elle alors qu'il empoignait ses fringues et sortit de l'appartement avec grande hâte.

Comme si un malheur n'arrivait jamais seul, son téléphone s'anima sur sa table de jardin en plastique qui trônait au milieu du petit studio. Toujours en tenue d'Eve, Gina décrocha et salua Karl avant même que ce dernier ne prenne la parole. Son Sire avait la fâcheuse habitude de ruiner ses débuts de soirée presque quotidiennement. Elle écouta d'une manière distraite en ouvrant ses volets pour vérifier la météo.
*Pluie battante ?* se demanda-t-elle brièvement avant que Karl ne lui vrille les tympans.

- Mais tu m'écoutes bon sang ! C'est urgent ! Tu connais Tyler ? C'est la primogène de notre clan et accessoirement une Ancienne de ton propre sang, je te le rappelle. fit-il en riant jaune connaissant la mémoire calamiteuse de son infante. Elle souhaite de rencontrer. Son domaine se trouve à O'Hare. Tu dois te rendre dans la zone de fret, des cargaisons commerciales. Je sais rien d'autre, si t'as fais des conneries ou non, mais ce n'est pas une convocation à prendre à la légère. Hého ? Tu m'écoutes ?! hurla-t-il avant que Gina ne mette fin à son monologue en raccrochant.

Ca avait l'air urgent mais il en fallait plus pour impressionner Gina... Mais bon c'était pas comme si elle avait autre chose à foutre de sa nuit... Si ça se trouve, elle se ferait un peu de blé et qui sait, cette Tyler était peut être pleine de surprises. Sa curiosité finalement piquée à vif, la Brujah s'empressa de fouiner dans un tas d'affaires posé près de son lit. Elle extirpa avec joie un petit top noir passe-partout. Elle déchanta rapidement lorsque ce dernier, en plus de refouler sévère, s'avéra recouvert de tâches gluantes au toucher. Dégueulasse. C'est ce qu'elle avait porté la veille. La Nouveau-né fit une grimace avant de foutre le vêtement direct à la poubelle...

Gina trouva enfin son bonheur dans la salle de bains. Sur le paravent qui séparait sa douche se trouvait un combinaison en cuir noir brillant intégrale qui s'ouvrait par devant. Sa tenue préférée. Son style était tout sauf classique et rappelait celui des acteurs dans le film Matrix, un film culte relativement récent. La combinaison pardonnait beaucoup de physiques. Elle affinait la silhouette, moulait les fesses et permettait à celle qui le souhaitait un décolleté vertigineux. Cela aidait énormément pour la séduction, une arme vitale dans son combat de tous les jours. Le vie était tellement plus facile lorsque les hommes réfléchissaient avec leur sexe. Cependant, elle était consciente des limitations d'une telle arme et de la nécessité d'un arsenal plus vaste pour palier à plus de situations. Ceci étant dit, la Brujah adorait l'effet qu'elle produisait au quotidien, c'était flatteur, même venant du bétail.

Gina sortit à peine de son appartement qu'elle croisa un groupe familier, une bande de jeunes qui zonait au pied de son immeuble. Comme d'habitude elle fut accueillie par des sifflements et rapidement entourée. Les petits noms fusèrent avant qu'un opportuniste réussisse à lui mettre le main aux fesses, tout content de lui. Il déchanta rapidement. La caïnite se saisit de sa main par réflexe et se mit à la serrer très fort, suffisamment pour lui soutirer un petit cri.


- T'as déjà vu Peter Pan ? Recommence et tu t’astiqueras le poireau avec un crochet.

Gina lâcha son emprise et se tourna vers une espèce de grande asperge tout maigrichon au regard fuyant, son rencard de la nuit dernière.

- J'ai besoin de la voiture Winston. commença-t-elle en tendant la main pour recevoir les clés.

- Mais, mais, je peux pas. Elle est à mon père. Si jamais il l'apprend, je vais encore me faire... bégaya-t-il en regardant ses chaussures.

- Pas de mais, Winston. Il pleut des cordes alors on va pas s'éterniser. Et puis vu ce que tu m'as mis hier soir, tu peux faire ça pour moi nan ? J'ai encore du mal à marcher ! ajouta-t-elle pour terminer de le convaincre.

Winston se para de rouge avant de lui donner les clés de la voiture. Gina remercia le jeune homme avant de s'éclipser en direction du parking. Alors qu'elle s'éloignait, elle entendit les autres jeunes questionner avec virulence le chanceux sur ce qui s'était passé la veille. La caïnite en avait fait une sorte de héros. Ca valait bien une voiture. Bon ce n'était qu'une vieille Chevrolet Impala coupé du début des années 80. On était loin d'une Ferrari mais cela ferait l'affaire.

Gina aimait peu de choses en ce monde. Les voitures en faisaient partie, même si il s'agissait d'une passion relativement récente. Elle appréciait déjà la sensation de liberté qu'elle éprouvait au volant de ces engins de son vivant. Mais depuis son étreinte c'était surtout pour la vitesse qu'elle les adorait ! Rien de plus grisant que de griller un feu rouge à 110 miles à l'heure en pleine ville ! Malheureusement pour elle, il était encore relativement tôt et la ville était perclus de bouchons. Si l'autoroute s'avéra plus dégagée dans ce sens, son moyen de locomotion n'avait rien d'un bolide. Au grand regret de la Brujah, la route fut donc des plus pépères.

Après presque deux heures de route, elle arriva enfin en vue de l'aéroport. O'Hare était immense et un conducteur pouvait vite se perdre entre tous les terminaux, surtout la première fois. Cependant, la zone de fret était bien moins empruntée et plus facile à trouver. C'était juste plus long. Une fois sur place, elle tourna un petit quart d'heure au milieux des entrepôts et des containers avant de repérer quelques voitures ans un petit parking. Elle gara son impala et pénétra dans la bâtisse attenante. Gina s’agaça lorsqu’elle se retrouva devant un comptoir déserté dans une sorte de petite salle d'attente. Elle repéra une petite sonnette posée à même ce dernier. La Nouveau-né commença à jouer avec...

Elle abuserait du dispositif jusqu'à ce que quelqu'un daigne se montrer.



Dernière édition par Gina Barbieri le Sam 11 Nov - 15:24, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Ven 10 Nov - 14:46
Sortant d'un bain chaud, elle laissait Samantha la recouvrir d'une robe de chambre. A travers l'immense serre vitrée qui lui servait pour voir tous les soirs les départs des avions, elle prenait une cigarette et se détendait avant le début de la nuit. En un sens, cette petite routine lui plaisait après bien des errements dans son ancienne vie. Elle était ici chez elle et personne ne venait lui casser les noix dans son domaine et c'était très bien comme ça !

Alors qu'elle ouvrait son ordinateur portable, elle lut quelques nouvelles et fronça les sourcils. Elle prit le combiné de son téléphone et fit une suite de numéro qu'elle était la seule à connaitre. La tonalité dura quelques instants avant qu'une voix d'homme se fit entendre.

- Bonsoir Tyler !

- Ouais salut, dis moi, ton infante fout rien comme d'hab ?

- Oui malheureusement, elle est un peu toi dans sa jeunesse !
Eclatait de rire son interlocuteur.

- Tu veux des baffes ?

- Non non pardon ! Je te l'envoie !

- Bien !


Elle raccrochait sans un mot de plus. Puis, elle se mit à pianoter sur son portable pour tenter d'avoir des nouvelles de ses contacts en dehors de la ville. Manifestement, plusieurs convois de fret n'étaient pas passés par "ses" services et cela l'agaçait au plus haut point. Même le Prince se serait pas permis de passer outre son domaine sans lui demander avant. Mais là, quelqu'un avait osé. Et comme elle avait besoin d'une personne assez "direct" pour savoir ce qui s'était passé, elle avait pensé à l'infante de Karl.

Quelques heures plus tard, une fois terminée sa tournée d'inspection, un garde vint la voir pour la prévenir qu'une femme appuyait comme une dingue sur une sonnette à l'accueil du bâtiment. Un sourire aux lèvres, elle se disait que la petite avait pas froid aux yeux. Un bon point ou non, seul l'avenir le dirait. En attendant, elle ordonnait de la faire poireauter quelques minutes et descendit elle même en prenant un ascenseur.

Arrivée en bas, elle la voyait toute trempée. Le temps était merdique il est vrai, alors porter ce type de tenue qui ferait rougir un seul de ses vigiles la fit sourire.

- La sonnette va pas te répondre tu sais ? Tu viens ici pourquoi ?

Déjà, tester la petite serait une bonne mise en jambe.



Dernière édition par Tyler Essex le Sam 11 Nov - 10:45, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Ven 10 Nov - 19:48
- Driiiing, Driiiiinnnng, Driiiiiiiiiiiing.

Gina était énervée. Elle n'avait jamais eu de patience, même lorsqu’elle était mortelle. La pauvre sonnette portative faisait office de punching-ball ou encore de boule anti-stress. La Brujah abhorrait poireauter. C'était d'autant plus vrai alors qu'elle venait de passer plusieurs heures sur la route à un train de sénateur. Pour ne rien arranger, elle était trempée jusqu'aux os et ne ressemblait plus à grand chose. Frustrée, La Nouveau-né était sur le point de craquer et de fracasser la pauvre sonnette contre le mur. L'arrivée d'une intruse l'interrompit en plein élan.

Gina n'expliqua pas de suite la raison de sa présence en ces lieux. Elle reposa la sonnette sur le comptoir, ne quittant pas la femme des yeux. Elle dévisagea cette dernière du regard, encore sous l'emprise de cette colère qu'il était si difficile de contenir. Se sachant en terrain compliqué, la Brujah parvint tout de même à se raisonner. C'était en grande partie à cause de la présence de l'intruse. Gina savait que l'ancienne de sa lignée et maîtresse des lieux était une femme même si elle ne l'avait jamais vue. Vu le ton qu'elle venait d'employer, il y avait de grandes chances que cette dernière soit effectivement Tyler, voire une proche collaboratrice. Bref quelqu'un hors de la portée d'une Nouveau-né. En venir aux mains relèverait du suicide. La Nouveau-né n'avait pas besoin d'être Sherlock Holmes pour en venir à cette conclusion. Elle aurait adoré se retrouver face à une gars ou un grouillot à cet instant précis. Histoire de passer ses nerfs...

Toujours muette, Gina commença à se mouvoir dans la petite pièce. Elle se pencha en avant et se remit droite d'un coup sec, faisant voler sa chevelure vers l'arrière. Elle passa ensuite ses mains dans ses cheveux encore mouillés afin de les aérer et éviter qu'ils collent. Il était rare qu'une femme, vivante ou morte d'ailleurs, ne prenne pas soin de ses cheveux. Gina n'y faisait pas exception. Légèrement calmée après ce quelques gestes routiniers, la Nouveau-né reporta une nouvelle fois son attention sur la femme. Que pouvait-elle bien lui dire ? Pouvait-elle révéler qui elle était sans savoir à qui elle avait affaire ? Elle décida finalement de se fier à son instinct et de parler cash. Si la meuf n'était pas Tyler, elle connaissait forcément cette dernière. Au pire, elle improviserait !


- On m'a demandé de venir. Tyler souhaite me voir. On pourrait dire que j'ai rendez-vous. Ca te pose un problème ? répondit-elle finalement un petit air de défi sur le visage, en employant la même familiarité que son interlocutrice. Elle ajusta ensuite sa combinaison de cuir rendue collante par les intempéries, visiblement mal à l'aise.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Sam 11 Nov - 11:08
Une petite garce... L'opinion de l'Ancienne fut rapide mais cela n'était pas forcément négatif de son point de vue. Elle était pas mieux à son âge. Dans son attitude, tout sentait l'effronterie et elle avait envie d'en rire. Cependant, un léger doute restait dans sa démarche, dans sa façon de remettre en place ses cheveux. Cette banalité était rien pour le commun des mortels ou des Vampires, il n'en était pas de même pour Tyler.

En effet, quand une personne se concentrait sans le vouloir sur une chose du quotidien : réajuster ses vêtements, remettre ses cheveux en place... C'était le signe évident qu'elle avait besoin de temps pour réfléchir, ne serait ce que quelques secondes. Silencieuse, elle s'approchait de la Primogène comme une lionne devant une proie trop facile à dévorer. Toutefois, la prudence jouait sur chaque mot, pesé, précis dans un cadre instinctif. Etonnant mélange. Tyler avait décidé de jouer avec les nerfs de la petite, il fallait vérifier qu'elle les gardasse si ça commençait à chier pour elle dans le futur.

- Tu vas te calmer petite. Tyler reçoit pas les putes que je sache, donc ton numéro tu le remballes ! T'as une preuve qu'elle veut te voir ?

L'Ancienne savait parfaitement que Karl avait passé le message sans vraiment aller plus loin. Il était temps de voir comment cette jeune femme était capable de passer une "simple" secrétaire de direction un peu lourdingue comme on les aime. Tyler croisait les bras. Attentive à tout signe physique. Tout se lisait dans les mouvements du corps, comme dans le sexe, et cette petite avait de quoi jouer. Quoique... Sa tenue de salope n'était pas pour lui déplaire, elle se la ferait bien mais c'était pas le sujet.

- Une chose avant que tu répondes, va dans les toilettes là bas. Y'a des serviettes !

Des clients venaient rarement par cette entrée mais autant prévenir tout incident. C'était le moment de tester les convictions de Gina, qu'est ce qu'elle pensait de ce monde ? Qu'est ce qui faisait bouger son petit cul ? C'était là l'intention première avant de passer aux choses sérieuses. Elle allait devoir se montrer convaincante. Tyler n'avait pas la patience de Critias ou encore des autres membres de son clan... Oui, c'était un peu son pire défaut.






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Sam 11 Nov - 17:12
Si Gina était choquée par l’agressivité de l'employée qui avait l'audace de lui parler sur ce ton, elle n'en montra rien. La Brujah n'avait pas souhaité faire dans la surenchère mais ça n'avait pas empêcher son interlocutrice et se montrer des plus virulentes. Si tout le monde était accueilli comme ça sur le domaine de Tyler, c'était étonnant que cette dernière soit devenue primogène. Ou alors elle était tellement sollicitée qu'il fallait mettre le paquet pour simplement la rencontrer ! De ce bref échange, Gina conclut qu'il ne s'agissait pas de Tyler mais simplement d'une employée un peu zélée voire même frustrée et jalouse, qui sait ? Il paraît que certains serviteurs étaient tellement accros aux faveurs de leur maître qu'ils en devenaient jaloux à en perdre la raison. La Nouveau-né opta finalement pour cette théorie.

- La pute s'appelle Gina et au moins elle est bien baisée. retorqua la Brujah, un sourire carnassier aux lèvres en se dirigeant vers les toilettes indiquées par l'employée.

Le cuir et la pluie ne faisaient pas bon ménage. Du moins tant que ce dernier n'était pas imperméabilisé. Gina n'avait ni les moyens ni l'envie de se faire chier à effectuer ce genre d'opération. Ainsi sa combinaison s'était fortement contractée sous l'effet de l'humidité, devenant presque une seconde peau. C'était particulièrement désagréable au toucher. La Nouveau-né avait pourtant vérifier la météo avant de quitter son appartement mais tel un poisson rouge, cela lui était vite sorti de l'esprit. Si le haut de sa combi' se révéla plutôt facile à enlever. Notamment grâce à la fermeture éclair située sur le devant. Le bas s'avéra un casse-tête sans nom. Elle se contorsionna dans tous les sens, prenant des poses plus bizarres les unes que les autres, s'appuyant tantôt sur les murs, tantôt sur le lavabo ou encore la cuvette des toilettes. Si quelqu'un était entré pendant cet épisode cela aurait été très compliqué à expliquer, en plus d'être humiliant à souhait. Après de longues minutes, Gina parvint enfin à se libérer de sa combinaison de l'enfer. Elle poussa un immense râle de soulagement qui s'entendit probablement de loin.

Gina empoigna quelques serviettes qu'elle trouva dans un petit meuble et entreprit de sécher son corps trempé. Elle prit volontairement son temps. Ceci fait, la Nouveau-né se passa une serviette autour de son corps. Elle étendit ensuite sa combinaison sur le porte-serviette et sortit comme si de rien n'était. On aurait dit qu'elle sortait de sa douche. La Brujah était encore plus sexy qu'avant. Si elle refusait de rentrer dans le surenchère au niveau des paroles, elle n'était pas du genre timide au niveau du sex-appeal. Sans gène avec un petit sourire aux lèvres, elle s'avança vers l'employée et posa ses fesses sur le comptoir.


- Vous voulez vraiment pas confirmer mon identité ? Un petit coup de téléphone à votre patronne et le tour est joué. Pas besoin de se prendre la tête, si ?


Une femme à moitié nue à l’accueil d'une entreprise de renom, ça faisait plutôt mauvais genre. Si un client avait la bonne idée de se pointer à cette heure, relativement tardive certes, cela compliquerait fortement la tâche de cette secrétaire qui semblait un peu trop rigide et à cheval sur les convenances. La Brujah défit discrètement le nœud qui tenait sa serviette en place.
Oops. Elle tentait de faire croire que cette dernière était sur le point de tomber et ainsi de dévoiler son corps dénudé. Elle se tourna ensuite vers le parking et dit d'une voix espiègle :

- Ah tiens, c'est pas une voiture que je viens d'entendre ?


Gina n'allait certainement pas se laisser arrêter par une sous-fifre ! Elle devait voir Tyler et personne ne l'en empêcherait !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Dim 12 Nov - 1:42
Voyant la jeune femme entrer dans le hall d'accueil, Tyler explosa de rire. Non mais ce culot lui plaisait ! Elle s'approcha d'elle et entendit la voiture qui approchait. Elle se retourna alors afin d'aller derrière le petit guichet et appuya sur un petit bouton connu que d'elle. Les portes vitrées s'ouvrirent en grand. Toute personne qui entrerait dans les lieux aurait la chance de voir Gina dans le plus simple apparat. D'un signe de la main, elle ordonnait à la jeune femme de ne pas bouger quand un homme entra dans le hall avec une mallette à la main.

Ce dernier, vers les 1m80, costard cravate, petite oreillette sur l'oreille droite, faillit tomber à la renverse en voyant l'inconnue en petite serviette de bain. Ses yeux noirs allaient de droite à gauche en fixant Tyler de temps en temps. Il toussa un peu. Il savait plus où se mettre dans ce genre de situation. La Primogène fit quelques pas dans sa direction et prit la parole.

- C'est la mallette de la soirée ? Combien ?

- 300 000 en petites coupures madame.

- Bien, va voir le "Banquier".

- Oui, Madame.


Enfin, elle se décidait à répondre à la question posée précédemment par Gina. En l'état, la jeune femme avait démontré qu'elle n'avait pas froid aux yeux et était prête à défendre son point de vue quand elle en avait besoin. Maintenant, elle comptait savoir ce en quoi elle croyait. Quelle était sa philosophie de vie en quelque sorte ? La question arriverait plus tard, c'était inutile d'aller plus loin dans ce petit jeu.

- Je suis Tyler. Donc pas besoin d'appel ! T'as du caractère et tu te laisses pas faire par les puissants ! C'est déjà un bon point. Suis moi, on va se détendre en prenant un bon bain. Laisse aussi tes fringues là bas, t'es déjà en tenue là.

Elle se marrait ouvertement de cela. Personnellement, elle n'avait pas vu une personne aussi effrontée depuis une quarantaine d'années. Habituellement, les jeunes Brujah venant ici se montraient bien polis et bien chastes, refusant de se fâcher avec une Primogène comme elle. Là, Gina avait passé le guichet, c'était une bonne chose et Karl avait bien raison de la défendre finalement. Après avoir pris un ascenseur privé avec commande vocale, scanner rétinien et palmaire, ils entrèrent dans un immense appartement des plus luxueux. Le style était moderne, spartiate par certains aspects, pas de vases ou de conneries du genre.

Ils traversèrent le grand salon et entrèrent dans une pièce chaude et humide. Une immense piscine était là, 50x25 mètres, des transats en fer forgé étaient recouverts de coussins rouges sang. Déboutonnant sa veste, elle relevait ses cheveux afin de les libérer un peu. Elle se tourna vers Gina et l'invitait à entrer. Elle plongeait et reprenait surface en son centre. Comme une sirène attendant son amant...




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Dim 12 Nov - 17:19
Gina avait fait la maline. Elle croyait sincèrement avoir pris le dessus sur la pauvre employée de bureau. Voir cette dernière rire aux éclats lorsqu'elle l’aperçut presque nue lui porta un petit coup au moral. Ce n'était pas suffisant ? Assise sur le comptoir, la Nouveau-né avait tenté un bluff avec l'immense confiance et le culot qui la caractérisait. Jamais elle n'aurait imaginé que la secrétaire ne marche pas et encore moins qu'elle surenchérisse. Gina faillit tomber à la renverse lorsque les portes vitrées s'ouvrirent en grand et dévoilèrent un intrus ! Client ou collaborateur, la Brujah n'aurait su dire, encore trop choquée pour suivre une quelconque conversation. Elle s'était bien fait avoir. Elle ne s'apitoya cependant pas longtemps sur son sort. Gina pivota vers le nouveau venu pour lui faire face. A la manière d'une pin-up des années 50, elle croisa les jambes et prit la pose une main sur la cuisse et l'autre sur la hanche, le tout affublée d'un beau sourire.

Alors qu'elle mettait en place un plan pour retourner la situation, Gina se retrouva encore sur le cul. L'employée se trouva être Tyler en personne ! What ?! Le cerveau de la Nouveau-né était en ébullition. Et pas à cause d'un calcul mathématique ! Incapable de la moindre raison, elle se laissa entraîner dans le rythme de l'ancienne. Pourtant, tout son corps semblait vouloir faire marche arrière. Les paroles de la Primogène ne la rassurèrent pas le moins du monde. Elle était telle une proie suivant le prédateur dans sa tanière quasiment de son propre chef. Gina aimait vivre dangereusement mais là c'était pousser le bouchon un peu loin. Elle agrippa fermement la petite serviette qui recouvrait son corps et emboîta le pas de Tyler.

Vu de l'extérieur, le bâtiment ne payait pas de mine mais ce dernier se révéla immense et une véritable forteresse. Habituée à son petit studio miteux, Gina en prit plein les yeux. Ce repère n'avait strictement rien à voir avec le sien, ni probablement de ceux des autres caïnites de la ville. Du moins de ceux qu'elle côtoyait. La différence entre son style de vie et même celui de son propre sire Karl était hallucinante. Depuis son étreinte, son sire et sa clique n'avait eu de cesse de lui inculquer les valeurs du combat, de la lutte des classes et du mouvement Anarch en général. Elle s'était plus ou moins faite une idée assez précise sur ces derniers en plus particulièrement sur les Brujah. Pour résumer : Des révolutionnaires beaux parleurs qui combattent le système aussi bien avec leurs mots qu'avec leurs poings. Gina les imaginait tous relativement fauchés et très peu portés sur l'aspect matérialiste de ce monde. Cependant, Tyler n'était clairement pas de la même trempe.

L'appréhension de Gina laissa petit à petit la place à l'émerveillement. Ce genre d'endroit était peut être banal pour certains mais pour la gamine presque sortie du ruisseau, il s'agissait d'un spectacle jouissif. Elle en prenait plein les yeux. La Nouveau-né ne put d'ailleurs retenir un petit cri de stupéfaction lorsque duo pénétra dans la salle de bains. Tyler avait une putain de piscine olympique en guise de baignoire ! Les yeux de la curieuse brillaient de milles feux. Elle ne s'offusqua pas lorsque l'ancienne se déshabilla, pas gênée le moins du monde par ce genre de vision. Bien au contraire. Gina prit le temps d'admirer le corps voluptueux de Tyler avant que cette dernière se jette à l'eau, se parant d'un regard plein de promesses.


"Le corps n'est que le réceptacle de l'âme." avait dit un philosophe dont la Nouveau-né avait oublié le nom. Cette citation lui plaisait énormément et s'avérait particulièrement vraie chez les vampires dont les organes fonctionnaient qu'à la seule puissance de leur volonté. Gina se dirigea vers la piscine d'un pas chaloupé, défaisant avec une certaine grâce la futile attache qui permettait à sa serviette de tenir en place et dévoilant ainsi son corps fluet, presque enfantin. Physiquement, la comparaison avec Tyler n'était pas flatteuse. Cette dernière ressemblait à une sirène plantureuse de la mythologie. Ces fameuse sirènes qui attiraient les pauvres marins grâce à leurs charmes avant de s'en nourrir. Gina allait-elle subir le même sort ?

Excitée par le comportement de Tyler et la dangerosité du lieu, Gina pénétra pourtant calmement dans l'eau en utilisant les marches prévues à cet effet, ses doigts caressant délicatement la surface de l'eau et formant de petites arabesques. Elle semblait plus timide qu'à l'accoutumée, quelque peu passive et impressionnée. Elle lâcha finalement un petit sourire coquin lorsqu'elle croisa le regard de l'ancienne, avant de plonger dans l'eau à son tour. La gamine n'en ressortit qu'à quelques centimètres de son aînée, effleurant délicatement le corps de cette dernière en remontant. Gina resta figée quelques instants, plongeant ses yeux turquoises plein de désir dans ceux de Tyler qui brillaient d'une lueur intemporelle.

Gina se mordit la lèvre, laissant s'écouler un peu de sa vitae, afin de stimuler un peu les sens de sa partenaire. Elle était visiblement d'humeur badine. Qui ne le serait pas ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Lun 13 Nov - 16:56
Silence qui ne laissait que les clapotis des vaguelettes, l'Ancienne s'amusait des sens perdus de la belle. Elle glissa près du corps de l'Italienne avant d'aller vers les rebords de la piscine. Levant son corps légèrement, sa main semblait avoir fait quelque chose de l'autre côté quand un sifflement se fit entendre. Comme si une étrange magie opérait, une chose circulait se levait du fond du bassin d'eau et vint à surface. Un boîte métallique était maintenant présente, comme posée à la surface de l'eau. Un pilier en pexiglas devait certainement la maintenir à la surface mais c'était pas le sujet...

Elle revint alors face à Gina et appuyait sur un petit bouton de la boîte. Elle s'ouvrit telle la boîte de Pandore sur trois bouteilles dans des seaux de glace et deux verres en cristal. Elle prit un verre et une bouteille et versa un contenu rouge et liquide. Après s'être humecter les lèvres, elle offrit les lèvres à Gina avant de faire de même pour elle.

" J'aurai aimé m'amuser plus avant mais nous ne sommes pas là pour cela. "

Le ton venait de changer tout d'un coup. En effet, Tyler avait besoin d'une personne peu connue des pontes de la Camarilla afin de réaliser une petite opération dans la plus grande discrétion. Qui irait chercher alors la petite Italienne ? Personne. Mais elle se méfiait de Blackjack. Pendant longtemps, ce surnom avait été celui de Joshua, maintenant c'était celui du Shérif. Et il avait disparu depuis quelques semaines sans donner de nouvelles. Elle avait pourtant fait un grand nombre de recherches mais sans succès.

Elle en vint à la raison de cette invitation.

" Je souhaiterais que tu veilles à amener une mallette à un de mes contacts dans le nord de la ville. Pas de question, tu déposes ça aux pieds de mon contact et tu te barres. "

La demande était simple exprimée de cette manière. C'est alors que des bruits de pas raisonnaient dans le séjour, certainement des pas de talons aiguille. Quelques instants plus tard, plus de bruit, plus rien.

" T'inquiète, une amie... "

Quelque chose venait de passer dans le regard de Tyler, son attitude coquine et taquine avait laissé place à une autre lumière dans ses yeux en entendant les bruits de pas. Elle se montrait plus distante tout d'un coup...

Citation :
Perception + empathie



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Mar 14 Nov - 13:47
D'ordinaire, Gina aimait mener la danse. Instinctive et souvent d'ans l'action plus que la réflexion, elle prenait généralement les devants dans la plupart des situations. C'était particulièrement vrai dans le domaine du sexe et la principale raison de sa réputation de croqueuse.

En présence de Tyler, la Brujah s'était montrée plutôt passive comparé à ses standards habituels. La faute tout d'abord à sa partenaire de jeu, la personne la plus intimidante qu'elle ait jamais rencontré. Et c'était peu dire. La Nouveau-né n'était pas très sociale et n'avait pas croisé beaucoup d'anciens. Il y avait bien les Anarchs, mais la majorité des ces derniers ne rentraient pas dans cette catégorie. Ils avaient un siècle tout au plus, vestiges de la révolution industrielle pour les plus anciens qu'elle avait côtoyé. Tyler était tout simplement éblouissante. La faute aussi au cadre majestueux, le plus bel endroit qu'elle ait visité. Globalement, c'était la première fois de sa vie qu'elle éprouvait un tel sentiment d'infériorité.

Ivre de la présence de l'ancienne, Gina était prête à s'abandonner corps et âme. Tyler ne partageait pas ce même désir, du moins pas de manière aussi prononcée. La Nouveau-né se prit une méchante crampe. Quand Tyler évoqua le business et la raison de sa présence, cela eut l'effet d'une bombe à l'intérieur de son petit cœur mort. Une véritable douche glacée à laquelle elle n'était pas préparée. Personne ne l'avait jamais refusé d'aussi loin qu'elle se souvienne ! Il lui fallut quelques minutes pour reprendre son aplomb. Décidément, cette brève rencontre avec Tyler l'avait chamboulé sur beaucoup de plans.

Gina détesta la lueur qu'elle détecta dans le regard de Tyler lorsque cette dernière évoqua son amie. Elle connaissait bien ce regard. Un regard plein d'amour et de tendresse. Un regard que peu de personnes lui avaient déjà porté. Un regard qui titilla son orgueil. Légèrement vexée, la Nouveau-né sentait naître en elle un embryon de sentiment de jalousie qu'elle ne s'expliquait pas.


- Je dois m’éclipser ? fit-elle une pointe d'acidité dans la voix.

Il restait cependant encore quelques détails à régler comme prendre possession de la dite mallette où le lieu exact du dépôt de cette dernière. Gina ne comptait pas assister à une scène et encore subir les foudres d'une caïnite assez balèze pour se taper Tyler. Mais bon ce n'était pas comme si la Brujah ne s'était jamais retrouvée dans cette situation. Le bâtiment était sécurisé mais elle parviendrait sûrement à s'échapper par la fenêtre ! Elle avait plusieurs options mais elle attendrait que la situation s'éclaircisse un peu avant d'agir. Si ça se trouve, la femme serait de bonne humeur... La fête ne venait peut être que de commencer. On pouvait rêver non ?



I live my life in the fast lane. Can you keep up ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Mer 15 Nov - 17:31
L'acidité de la question fit sourire l'Ancienne.

" Et bien, voilà que tu deviens jalouse... Qu'est ce que ce sera quand tu la rencontreras... "

La pensée était une chose agréable. Oui, son côté effrontée pourrait "lui" plaire mais ce n'était pas le moment, trop de choses étaient en jeu pour s'amuser à des galanteries. Silencieuse, elle prit son verre et les secondes s'égrenaient lentement.

" Tu veux partir si tôt ? "

Un sourire transparaissait sur le visage de Tyler alors que son autre main caressait la joue de la nouveau née. D'un certain côté, elle s'en voulait d'avoir laisser ses sentiments transparaître quelques instants mais la passion se maîtrise très mal parfois, on ne sait jamais comment elle ressort mais Gina avait ressenti son trouble.

" Je te rassure, je ne souhaite pas ton départ... Après tout, c'est notre première rencontre et je n'ai jamais dit que je vivais seule "

Dans un dernier chuchotement, elle laissait poindre une vérité mais Gina devait bien s'en rendre compte. Touchée par l'attitude de la petite, Tyler se retourna et fit quelques brasses vers le bord de la piscine, remonta et prit une serviette qu'elle enroula sur sa poitrine. Un garde en costard cravate entra brusquement dans la salle afin de déposer une mallette sur une petite table. D'un signe, Tyler lui fit signe qu'il pouvait se retirer. Elle prit une serviette et commençait à se sécher les cheveux quand elle reprit la parole.

" Tu peux regarder si tu veux t'assurer qu'il y a rien de dangereux. Il y a aussi quelque chose à l'intérieur pour toi, afin d'arrondir tes fins de mois. Si tu bosses bien, on sera amené à se revoir souvent. Chez moi, le plaisir va avec le travail ! "

Oui. Rien n'était fait au hasard avec Tyler, elle avait préparé cette rencontre avec soin et vérifier l'esprit de Gina avec soin. Maintenant, elle la jugeait capable d'être à son service. C'était pas une mince affaire d'entrer dans le cercle de la Brujah et elle n'était pas dupe de l'esprit "Anarch" de la nouveau née. Elle même avait des idéaux proches de Joshua et de Karl, cependant sa façon de faire était tout autre. Frapper et caillasser les forces de l'ordre n'apportait rien dans le monde dans lequel on vivait maintenant.

Dans un sens, c'était le début d'un accord. Mais il serait scellé que si Gina acceptait de prendre la mallette et de regarder dedans afin de voir son petit cadeau...


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Jeu 16 Nov - 21:52
Gina était vulnérable et encore soumise aux codes qui régissent les relations humaines. Son inexpérience était flagrante. C'était pourtant tellement facile pour elle de manipuler le bétail et de le soumettre à sa volonté. Fondamentalement, elle n'avait qu'à écarter les cuisses. Les relations entre caïnites étaient d'un tout autre acabit. Le désir et la passion ne se traduisaient pas toujours de manière concrète. La Nouveau-né venait d'en faire l'amer expérience. Ce ne furent pas les quelques gestes d'affection de Tyler qui lui prouvèrent le contraire. Gina avait été incapable de refréner ses pulsions et s'était montrée un peu trop effrontée. Elle avait l’impression d'expérimenter cette fameuse friendzone dont parle les jeunes de son quartier.

- Je suis désolée, j'ai un peu perdu la tête. Mon âme brûle d'une telle passion qu'il est difficile pour moi de me contrôler. s'excusa-t-elle la mine légèrement basse, telle une gamine qui avait déçu ses parents. Elle voulait manifestement passer à autre chose. Mais si c'était à faire, je le referai ! ajouta-t-elle pour elle-même.

Gina emboîta le pas de Tyler, jetant un dernier coup d’œil à la sirène enchanteresse qui lui avait fait perdre momentanément la tête. Elle sortit de la piscine lorsqu'un gusse en costard apporta une grosse mallette, une sorte d'attaché-case. A la manière de Tyler, la Brujah se para d'une serviette et entreprit de se sécher les cheveux. Une entreprise légèrement futile vu les cordes qu'il pleuvait dehors. Mais les réflexes humains avaient la dent dure. Son regard était cependant attiré par l'objet posé sur la table, point d'intérêt de son futur travail.


- Un petit quelque chose pour moi ? s'étonna Gina à voix haute, sa curiosité piquée à vif.

Elle s'avança jusqu'à la table et se posta devant la mallette. C'était un peu le point de non retour. Elle pouvait encore refuser ce travail. Mais franchement elle n'en avait aucune envie. A part le petit passage légèrement embarrassant entre les deux, Tyler lui avait fait une très forte impression. A tel point qu'elle commençait inconsciemment à la prendre comme modèle. Et puis Gina était d'une curiosité maladive.... A la seule mention d'un éventuel cadeau, elle pensait déjà à ouvrir la mallette ! Ce qu'elle finit par faire avec un sérieux assez marrant. On aurait dit que le temps était comme suspendu et qu'elle bougeait au ralenti. Elle écarquilla les yeux lorsqu'elle ouvrit finalement la mallette.

A l'intérieur se trouvait des liasses de billets de 100 dollars, bien agencées comme dans les films de gangsters. Si ça c'était pas un dessous de table ! Après le choc initial, Gina reporta son attention sur une petite pochette bleue et une clé posée à même les liasses.


- Pour moi ? répéta-t-elle en se retournant vers Tyler par réflexe. On aurait dit qu'elle allait recevoir des diamants de son amant...

Elle dézippa la pochette et manqua de tomber à la renverse. Il devait y avoir plusieurs milliers de dollars en petites coupures à l'intérieur !


- Mais je n'ai encore rien fait... Et cette clé, elle ouvre quoi ?
commença-t-elle incrédule en fixant son aînée avant de se reprendre avec difficulté devant le sourire amusé de cette dernière.

Gina s'était déjà assez donnée en spectacle pour la nuit ! Elle enchaîna cependant avec difficulté, mettant la clé dans la pochette et refermant cette dernière avant de faire de même avec la mallette. Elle avait pris soin de séparer la part qui lui revenait du pot de vin. La Nouveau-né prit un air sérieux.


- Je la dépose où exactement cette mallette ?



I live my life in the fast lane. Can you keep up ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Jeu 16 Nov - 22:41
- Oui c'est pour toi, je paye toujours un boulot avant. Si tu foires et que c'est expliqué, cela reste à toi ! On ne décide pas du futur, donc autant pas s'appuyer dessus... Pour la clé, ce sera la cerise à ton retour...

Joshua avait eu raison sur la petite. Elle était un joyau qui demandait à être poli comme il fallait pour qu'elle puisse se défendre dans ce monde. Depuis longtemps, Tyler avait laissé de côté les ambitions des Anarchs, elle estimait que la liberté n'était pas dans le caillassage des rues mais plutôt dans l'argent. C'est en contrôlant cela que l'on a sa liberté et les autres, bah... on s'en fout ! Cette vision était loin des idées quasi communistes de certains des membres de son Clan mais elle s'en moquait totalement.

En effet, elle était souvent en conflit avec ce crétin de Philosophe qu'était Critias. Ce con ne pensait qu'à améliorer la vie des gens vers une idéal débile qui ne plaisait qu'aux rêveurs. Le Communisme ? Disparu depuis 15 ans. Même les Chinois s'étaient mis à faire de la tune, c'est dire ! S'asseyant sur une chaise, croisant les jambes, elle observait Gina en train de regarder ses billets comme une fille qui venait d'avoir son premier orgasme.

- Cette mallette, tu vas la déposer à cette adresse, 21th labor street à Evanston. Sonne à la porte, dis que tu viens de la part du Lilas Noir et tu passes la Mallette sans poser de question. Le mec ou la Nana, que tu verras, te donnera alors une enveloppe cachetée. Tu me la ramènes ! Je te conseille de regarder une carte. Tu as le permis ?

La question valait d'être posée. Gina était débrouillarde mais sans pognon, difficile de passer le permis. Tyler espérait qu'elle sache conduire, sinon ce serait le métro et c'était pas l'endroit le plus simple à traverser pendant des heures sans la visite potentielle d'un Nosferatu. Cette affaire était d'importance dans la suite des évènements qui allaient naître à Chicago, elle lui devait bien cela mais mouiller la jeune Brujah dans cette histoire n'était pas pour lui plaire des masses. Enfin après, elle ne faisait que facteur.

- Tu dois faire attention à toi. Cette opération, tu n'en parles pas à personne.

Le ton était plus protecteur qu'autoritaire. Mais elle sentait qu'il fallait éviter tout dérapage qui améneraient à des questions pour le moins dérangeantes.






Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 31
XP utilisée :
- 31

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Lun 20 Nov - 23:53
- Vous êtes trop généreuse. répondit Gina les yeux toujours pétillants.

Gina n'était pas vénale, loin de là. Elle reconnaissait cependant qu'avoir de l'argent avait du bon. Il s'agissait d'un concept relativement récent et le déballage de Tyler ne fit que renforcer ses idées. Concrètement ne pas avoir d'argent revenait à vivre dans un monde étriqué, comme dans une cage. La Brujah n'avait qu'une règle dans la vie : Vivre libre. Du coup sa situation précaire était devenue un affront à sa raison de vivre. Sans se séparer de sa pochette et la fameuse mallette, la caïnite fit du mimétisme et vint s’asseoir en face de l'Ancienne. Elle se mit à l'aise alors que cette dernière énonça les instructions à suivre.


- Je suis venue en voiture. Ne vous en faites pas. fit-elle de manière laconique pour rassurer l'Ancienne sur sa capacité à se mouvoir.

Gina adorait les voitures. Et ces dernières lui rendaient bien, la majeure partie du temps. Elle aimait tellement ces dernières qu'elle avait même appris à crocheter les serrures et à les démarrer sans les clés pour en profiter. Elle commença à s'imaginer au volant de plusieurs bolides plus rapides les uns que les autres, jusqu'à sentir la chaleur monter à nouveau au creux de ses reins... Gina se força à revenir à la réalité, à penser à Tyler. Mauvais choix... Elle pensa à son appart' et sa vie de merde et hop comme par magie, les illusions disparurent aussi vites qu'elles étaient arrivées...


- 21 labor street, Evanston. Lila noir, échange mallette contre enveloppe. C'est noté. répéta-t-elle mécaniquement.

Ne parler de cette histoire à personne était une formalité pour Gina. A qui pouvait-elle en parler ? Ou alors Tyler prévoyait-elle déjà que quelqu'un se mette en travers de sa route ? La Brujah n'était pas du genre à planifier ou à prévoir trop à l'avance. Si un léger doute quant à la difficulté de ce travail pointa le bout de son nez, il fut aussitôt balayé par les perspectives du dit travail accompli. Elle était optimiste de nature.


- Je ne vais pas m'attarder. Je reviens dès que possible. Enfin vous... Tu ne m'as pas parlé d'un délais. J'imagine que tu veux que ça soit fait illico presto non ? demanda-t-elle en se levant de son siège.

Gina enleva la serviette qui entourait son corps et se sécha une nouvelle fois les cheveux. Ils ne ressemblaient plus à grand chose mais feraient illusion le temps qu'ils sèchent entièrement. C'était le fameux effet mouillé qu'elle avait vu sur certains magazines. Elle se dirigea ensuite vers la sortie en tenue d'Eve, la mallette et la pochette dans chaque main. Si Tyler ne voulait pas d'elle ce soir, il ne lui servait à rien de rester sur son domaine. Plus tôt le travail était accompli, plus tôt Gina pourrait passer à autre chose d'aussi lucratif. Du moins c'est ce qu'elle espérait !


- Tu me raccompagnes ? fit-elle un petit sourire taquin sur le visage.

Sa tenue se trouvait toujours dans les toilettes à l'accueil du bâtiment. Et puis elle était curieuse de rencontrer la personne qui comptait pour l'Ancienne. Par curiosité mais pas que...




I live my life in the fast lane. Can you keep up ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 7

Message Sujet: Re: [O'Hare] Family matters   Mer 22 Nov - 14:38
Laissant Gina profiter de cette manne venue du ciel, elle allait vers la grande baie vitrée pour voir les avions qui décollaient sur les pistes au loin. La Neonate avait toutes les qualifications pour avancer dans le plan qui avait été prévu. Cependant, elle espérait que tout se passe le mieux possible. Lentement, elle se retournait quand elle entendit une première question.

- Oui, il faut que cela se fasse le plus rapidement possible.

D'un signe de la main, elle suivit Gina en direction de la sortie. Dans le grand salon, un parfum épicé et fleuri se faisait sentir. Aucun bruit ne traversait les lieux, c'est comme s'il y avait personne. Tyler était dans ses pensées, dans un autre plan certainement. Gina ferait l'affaire pour la mise en place des premiers protocoles mais était elle assez solide pour la suite ? Elle ne pouvait le dire pour l'instant. Du reste, elle venait d'un milieu anarchiste et cela pouvait être un danger si "il" s'en rendait compte. Un sourire indéchiffrable aux lèvres, elle prit l'ascenseur avec la jeune Brujah, dans le plus simple appareil !

- Fais attention sous la pluie ! Voici mon numéro de téléphone, tu me dis des que tu as déposé la mallette !


Le ton était gentil, sans aucune agressivité. Elle laissait donc partir la jeune femme, de toute elles se reverraient assez vite de toute façon !

FIN


Voir le profil de l'utilisateur
 
[O'Hare] Family matters
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madariss-Family <4
» MADARISS Family: été 2012
» tableau home-déco family
» Pashto : Family Relationship
» Héritage indien et sémite / Semitic language and the Indo-European family


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Chicago :: Les Marches-
Sauter vers: