Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 9

Message Sujet: Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)   Ven 10 Nov - 10:43
Il lui arrivait parfois de revenir à l’endroit où il travaillait de son vivant, son bureau était resté à la même place, mais déjà occupé par un autre, ils ne leurs fallut donc pas très longtemps pour remplacer leur jeune et brillant collègue qui n’aurait prétendument pas survécu à sa dernière investigation. Officiellement tué par un gang des rues qui passait par là, en réalité c’était son premier jour dans l’autre monde, le fabuleux monde où tout était surnaturel jusque sa propre personne et il aurait surement eu un frisson d’excitation et la chair de poule s’il était resté du coté du monde plus morne.

Il lui arrivait très souvent d’arpenter le musée de l’institut, possédant la plus titanesque collection de pièces antique du Moyen-Orient. Plus de 100 000 objets rendez vous compte ? Il était comme un gosse dans un magasin de confiseries, voulant tout et ne sachant pas quoi choisir. Ses yeux brillaient entre ; des artefacts venant d’Assyrie, de Mésopotamie, d’Égypte,…Tout ces objets qui avaient été utilisé dans divers rituels de l’époque ou ayant des pouvoirs fabuleux. Bien qu’il ne percevait pas de couleur dans l’aura qui restait désespérément terne, il ne voulait pas y croire, après tout il était jeune, il n’était surement pas capable de réussir « le truc » à chaque coups. Il devait bien le dire c’était vraiment très pratique, lui qui n’était pas un manchot socialement, on pouvait à présent difficilement lui mentir sur son état d’esprit, même avec un visage complètement impassible. Avant il avait une certaine facilité en analysant le non-verbal de son interlocuteur, mais là c’était carrément surnaturel.

Il rit un court moment de bon cœur de la bonne blague qu’il venait de se raconter intérieurement, transporté dans un élan d’euphorie entouré de ce qu’il aimait le plus après les deux personnes qu’il a jamais aimé. Il le pouvait, il était seul, il avait facilement faussé compagnie au pauvre gars qui gardait l’endroit pendant la nuit, qu’il connait bien d’ailleurs, pour avoir déjà discuté avec lui avant, car maintenant ce n’est plus possible, surtout à une heure pareille.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 12

Message Sujet: Re: Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)   Ven 17 Nov - 18:35
Ce qu'il y a d'ennuyeux avec le vampirisme, c'est qu'on ne peut pas se montrer au grand jour. Et donc, plus de musées, plus ou rarement de concerts en plein air, de shoppings entre copines -souvent rentrées à la nuit tombée-, plus de nombreuses choses qui constituaient un quotidien agréablement diurne.

Melody n'aimait pas frauder, mais il avait bien fallu qu'elle trouvât une alternative à toutes ces activités désormais interdites. Entrer par effraction en toute discrétion, se laisser oublier et enfermer -ce qui était plutôt difficile compte tenu de l'attention qu'elle générait à chaque pas-, se tourner vers des loisirs sombres et couverts par le manteau de la nuit.

Un de ces soirs où elle cherchait quelque chose à faire, elle eut une soudaine envie de profiter d'un lieu d'art. Elle s'habilla donc de noir et discret : ballerines noires, légères, leggings noir, un corsage noir prolongé en jupe et fendu à mi-cuisse pour une totale liberté de mouvements, des gants montant jusqu'aux épaules, noirs eux aussi. Son dévolu tomba au hasard sur l'Institut oriental, et elle s'infiltra donc dans ses alentours à l'heure de la fermeture, puis par une porte de service laissée ouverte juste un moment, le temps pour le gardien d'effectuer une pause cigarette.

Ce qu'il y avait de plutôt sympa avec le vampirisme, c'est cette facilité que cela donnait à devenir une ombre, à force de vivre dedans, et l'accroissement des capacités naturelles. Les sens aux aguets, rien ne fut plus facile que d'éviter les mortels et de se glisser au milieu des sculptures, des peintures, des objets en tous genres venus de la lointaine Asie. Un simple rayon de lune suffisait à lui permettre de voir comme un plein jour, avec peut-être quelques couleurs en moins, et ainsi à contempler à leur juste valeur la qualité des pièces exposées.

Elle s'y promenait depuis déjà une bonne demi-heure lorsqu'elle entendit un son clair, organique. Un rire. Un rire bas, comme si on ne voulait pas attirer l'attention. Un rire masculin, joyeux. Un rire dans lequel elle crut déceler peut-être un peu d'amertume aussi. Elle se dirigea vers la source de ce bruit, repéra finalement une silhouette esseulée. Un instant elle se stoppa afin de ne plus entendre les infimes froissements de sa propre tenue, écouta. N'entendit rien. Pas même un battement de cœur.

"Il est rare de trouver de la compagnie à cette heure dans un lieu pareil."

D'un pas lent, assuré, elle se montra à l'inconnu, s'appuya contre l'une des immenses colonnes qui soutenaient l'édifice.

"Le Moyen-Orient semble vous fasciner. Je suis curieuse de savoir quelle salle en particulier. Voulez-vous bien m'accorder une visite ?"



CV : Ici
Cote en bourse : Ici
Cahier des charges : Ici


Dernière édition par Melody "Lys" le Jeu 23 Nov - 19:15, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 9

Message Sujet: Re: Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)   Mer 22 Nov - 14:23
L’expression de sa joie n’était pas passée inaperçue on dirait, il venait d’attirer à lui une présence féminine qu'il n'avait encore jamais vu en cet endroit. Une jeune femme amatrice d’art ? Ou comme lui quelqu’un qui se passionnait pour l’occulte.

Oui, en effet, je suis Thaddeus Hall du clan Malkavien, je sui passionné d’antiquités, j’aime revenir ici, surement pacque je travaillais ici dans mon autre vie. Et vous-même mademoiselle ?

L’endroit ne lui appartenait pas à son grand regret, mais il aimait parcourir le musée, à présent il avait le temps, avant il était bien trop pris par son travail. Le fait qu’il avait toujours rêvé de voir la collection complète n’était pas un mot exagéré, il en avait eu littéralement les yeux brillants avant que la vampire s’était annoncée. Mais comme il était peu enclin à montrer ses sentiments, il essaya de ne rien laisser paraitre. Il était malgré tout content de trouver quelqu’un à cet endroit qu’il affectionnait particulièrement.

Une seule salle ? Pourquoi donc se limiter ? Tout, ce qui est ancien et occulte me passionne. Mais si je devais faire un choix, je choisirais la salle Egyptienne. Ca me rappelle les magnifiques voyages et les fouilles que j’ai faits là bas. J’y ai beaucoup de souvenirs heureux. Je peux en effet vous faire visiter les salles si vous voulez, je connais fort bien l’endroit et l’histoire de ces découvertes et vais me faire un plaisir de tout vous exposer.

Il était sincère, il avait appris la pédagogie à force de mener ses conférences, et bien qu’il n’apprécie pas spécialement le dialogue, cela lui faisait plaisir de parler de sujets qu’il maitrise. Tellement d’ailleurs qu’il n’aurait pas refusé le poste de professeur d’histoire et anthropologie. Il fini donc par cette simple conclusion :

Plus que la beauté de l’objet, c’est l’histoire qui est attachée autour qui me passionne le plus. J’ai consacré ma vie à cela, et cette dévotion continue même pendant ma non-vie.

Après ce bref laïus, il invitait la jeune femme à le suivre dans la fameuse sale Egyptienne.

Spoiler:
 


Dernière édition par Thaddeus Hall le Ven 24 Nov - 14:45, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 9

Message Sujet: Re: Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)   Hier à 19:14
Intervention du MJ




Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Une nuit au musée (Institut oriental de Chicago)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nuit des musées féérique, 21 mai 2016, bordeaux
» nuit des musées à Rouen, 21 mai 2016
» Nuit des Musées le 17 mai 2014 : Des sugggestions de sorties en lien avec l'éducation.
» MINÉRAUX ET NUIT DES MUSÉES SAMEDI 19 MAI 2012
» La nuit des musées au chateau de VERSAILLES...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Chicago :: Secteurs :: Secteur Est-
Sauter vers: