[1993 - Après sa "renaissance"] Bonne nuit, papa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 11

Message Sujet: [1993 - Après sa "renaissance"] Bonne nuit, papa !   Sam 18 Nov - 23:16
La nuit était tombée depuis plusieurs heures. Dehors, aucun bruit. La lune était pleine, l'air vivifiant. Aucun quidam dans les parages. Une voiture s'arrêta devant la majestueuse demeure se trouvant en périphérie de la ville de Chicago. Un homme en sortit, glissant quelques billets au chauffeur qui venait de le raccompagner jusqu'à chez lui. Élégamment vêtu, il resta là quelques instants alors que le véhicule s'éloignait dans les ténèbres. Il était riche, cela se voyait. Cela lui donnait un certain pouvoir à Chicago. Et il aimait le pouvoir. Son regard s'attarda sur sa propre maison. Il en était fier. Fier de sa réussite. Un sourire passa sur son visage. Non sans raison. Il savait qu'à la maison, quelqu'un l'attendait. Sa fille, Beth. Il consulta sa montre. Elle dormait sans doute à cette heure. Mais qu'importe finalement. Une bonne douche et il irait lui souhaiter bonne nuit. C'est avec cette pensée qu'il rentra chez lui.

Ce qu'il ne savait pas, c'est que sa fille chérie n'était pas en train de dormir. Deux silhouettes observaient l'homme refermer la porte derrière lui. Les ombres de la nuit avaient masqués leur présence. La plus petite des deux silhouettes s'avança de quelques pas. Un éclat de lune révéla son visage : une jeune demoiselle, brune, les yeux bleus, visiblement jeune. Elle ne cessait de fixer la porte. La colère battait ses tempes. Elle avait faim. Mais quelque chose retenait sa folie. Et cette chose s'appelait la vengeance. Son corps tremblait. Une main se posa sur son épaule, rassurante, apaisant partiellement sa haine. Quelques mots furent prononcés par l'homme, si doucement que le vent les emporta presque aussitôt. La jeune fille acquiesça.

    - Merci, Père. Je tâcherai de faire attention.

Puis, doucement, elle prit elle aussi la direction de la demeure, laissant derrière elle l'homme, qui n'en était pas vraiment un. Elle avait obtenue sa bénédiction. Son accord était essentiel à ses yeux et sa permission était sans doute l'un des plus beau cadeau qu'elle n'ait jamais reçu. Il couvrirait ses traces. Lui apprendrait à effacer sa présence. Mais pour l'heure, seul l'homme comptait à ses yeux. Elle fit le tour de la maison, sachant qu'une fenêtre était ouverte au premier étage. Celle d'une chambre. Comment le savait-elle ? Simplement parce qu'il s'agissait de la sienne. Un instant plus tard, elle était au centre de cette pièce qui avait été un refuge mais aussi le lieu de ses peurs. Ses doigts frôlèrent les reliques d'un passé aujourd'hui révolu. Ses peluches. Ses jouets d'enfants. Son ouïe s'était accrue. Elle percevait l'eau de la douche couler. Son père sifflotait, visiblement heureux de retrouver sa maison après quelques jours de voyage. Mais elle savait qu'il était aussi et surtout heureux car il allait retrouver sa fille. Et à ses yeux, cela englobait autre chose.

En dépit de sa colère, elle ne put réprimer un sourire. Elle n'était plus la petite fille qu'il avait laissé quelques jours auparavant. Les choses avaient changées. Elle avait trouvé une voie nouvelle. Un vrai "Père". Et ce soir, elle allait accomplir une chose dont elle rêvait depuis trois ans maintenant. Elle jeta un dernier regard à cette chambre. Qu'elle ne reverrait sans doute plus jamais après cette nuit. Elle ouvrit sa porte. La lumière au fond du couloir était celle de la salle de bain. Son sourire s'élargissait. Son père ne le savait pas encore mais elle lui réservait une surprise de taille.

    - Siffle, siffle petit oiseau. Mais prends garde au chat qui se faufile jusqu'à ton perchoir.

Elle s'avançait. Ne faisant aucun bruit. Son visage était dur. Ses yeux habités par une étrange folie. Et cette soif. Si forte. Elle s'arrêta face à la porte. Derrière celle-ci, l'eau s'arrêta de couler.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 11

Message Sujet: Re: [1993 - Après sa "renaissance"] Bonne nuit, papa !   Dim 19 Nov - 12:12
Elle attendait. Impatiente. Il était là, juste derrière cette porte, à sa portée. Elle n'avait qu'à la pousser. Entrer. Et s'abreuver à la source. Mais ce serait trop facile. Elle souhaitait autre chose pour cet homme qui avait abusé d'elle durant tant d'années. De cet homme qui avait été son père mais qui s'était transformé en monstre. Cependant ce soir, les cartes changeaient de main. C'était elle le monstre. Implacable. Un grincement se fit entendre. La porte s'ouvrit sur un homme enveloppé dans une serviette, ruisselant encore. Il leva le regard pour ne rencontrer que le vide. Beth s'était comme volatilisé.

Il regardait avec avidité la porte se trouvant de l'autre côté du couloir. Sa fille l'attendait. Il s'en persuadait. Mais il avait patienté plusieurs jours. Il n'était donc pas à quelques minutes prêt. Il tendit simplement le bras pour cueillir sa sortie de bain et descendit les escaliers pour gagner son salon privé. Ses gouvernantes étaient parties de la maison depuis 20h ce soir, comme elles en avaient l'habitude. Ils étaient seuls dans cette vaste maison.

Prendre un verre. Profiter de cet instant. Il appréciait. Yeux clos, il se détendait complètement. Un bruit sourd le sortit toutefois de sa torpeur. Des pas. Il se redressa, reposant son verre : Beth était levée. La voix de sa fille parvint à ses oreilles. Douce. Envoûtante. Il devinait qu'elle se trouvait en haut de l'escalier. D'ici, il ne pouvait pas la voir. Mais il sentait presque son odeur.

    - Papa ? Tu es rentré ?

Il ne put réprimer son sourire.

    - Oui ma chérie. Retourne dans ta chambre, j'arrive tout de suite.

Et elle s'exécuta. Il entendit la porte se refermer derrière elle. Il finit par se lever, mue par certaines pulsions animales qui l'habitaient. Qu'il ne parvenait pas à freiner. Qu'il ne voulait pas oublier, surtout. Il savait que c'était mal. Mais elle ressemblait tant à sa douce épouse. Comment résister à ces yeux, à ce corps juvénile. Devenait-il fou ? Oui, sans le moindre doute. L'impatience le gagnait. Il prit donc la direction de la chambre de Beth. Les escaliers grincèrent. Quand il parvint en haut, il perçut l'ombre de sa fille sous la porte. Avait-elle peur ? Savait-elle ce qui arriverait ? Oui. Sans le moindre doute. Et paradoxalement cela l'excitait plus encore.

Il arrivait déjà à la porte, poussant celle-ci. Elle était effectivement debout. Son sourire s'accentua. Il ne remarquait même pas qu'elle n'était plus tout à fait elle-même. Elle était habillée. Pourquoi ? Il devinait qu'elle voulait fuir. Comme elle avait tant de fois essayé. Mais sans jamais y parvenir. Elle était si frêle comparée à lui. Qu'elle résiste, il n'attendait que ça. Il leva son bras vers elle. Instinctivement, elle se recula pour buter sur son lit. Tel le requin percevant le sang et étant prit de frénésie, il eut la même réaction. Il s'avança, bras en avant.

Et c'est là que les choses prirent une tournure étrange.



Voir le profil de l'utilisateur
 
[1993 - Après sa "renaissance"] Bonne nuit, papa !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonne nuit !!!
» bonne nuit les petits inventeur !!!
» Avant de partir, passez par ici et souhaiter nous bonne nuit :)
» à demain, bonne nuit à tous.
» bonne nuit !!!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Registres :: Chroniques-
Sauter vers: