Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Sujet: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mar 5 Déc - 8:01
    Âge : 25.
    Avatar : Bryan Fury Teken.
    Parrain :
    Comment avez-vous découvert le forum ? Un top site

Drazen Jaksic

    Âge : 34/35 ans. (14/15 ans de non-mort)
    Clan : Brujah
    Situation : Agent dormant du SVR,gérant d'une société de protection civil basé a NYC et nouvellement implanté a chicago il semble tourné dans des affaires louches



Du haut de son mètre quatre vingt dix Drazen est un être intimidant, s'il n'est pas non plus taillé comme une armoire à glace sa musculature révèle à elle seule un entrainement rigoureux,et les cicatrices arborant son corps, témoignant d'un passé violent, achèveront de vous convaincre.
Si c'est dans l'attitude même de Drazen que l'on peut sentir le combattant méticuleux, le prédateur,
ce sera surtout par ses yeux que l'on sera terrifié, des yeux d'un bleu glacial hérité de sa mère, passé des contrées sibériennes.Ses yeux semble vous transpercé,comme animé d'une intelligence diabolique.
Et c'est cela le plus terrifiant chez l'ancien militaire. Il n'est pas un psychopathe, ou encore un simple militaire lambda, mais bel est bien un tueur entraîné au meurtre méticuleusement par un état soviétique qui rêvait de transformer ses Septnaz en armée de super soldat.

Finalement une coupe courte et une barbe inexistante parachève le tableau, un homme strict et intimidant qui ne semble pourtant pas dépourvue d’intellect voila donc l’impression général.

Au niveau de la tenue vestimentaire on est sur du simple et du pratique bien que l'homme apprécie bien souvent les long trench coat pour ses virés nocturnes, ceux ci lui permettant de dissimulé ses mouvements. Cependant, les nombreuses identités qu'ils fut parfois obligé de prendre font que Drazen à un code vestimentaire variés s'adaptant a la situation même si de part sa raideur et l'ordre soigné de ses tenues on se doutera bien souvent de son origine (il y a du mieux avec ses dernières années "d'errances" mais les habitudes ont la peau dure). Trés souvent comme par ironie pour rappeler ses origines ils portent un accessoire ou un vêtement de couleur rouge.

Si le physique du russe peut renvoyer à un combattant habitué a suivre les ordres lorsque l'ont converse avec lui on ne peut nier qu'il possède une grande part intelligence. S'il manque d'instruction, faute a son éducation, il est cependant "calé" dans les domaines qu'il maîtrise tel que l'histoire qu'il l'avait fasciné enfant et dont il se passionne également depuis sa non-mort, la politique et la religion même si pour la plupart ses connaissances sont plus pratique et technique qu'académique.

Si son étreinte aurais put conforter Drazen qu'il était un être supérieur, l'espion et le tueur parfait en somme, elle l'a plutôt changer et ceci en profondeur et dans des proportion qu'il n'imagine peut être pas encore lui même. En effet le nouveau vampire a tendance â se montrer désormais désabusé via cette "nouvelle vie" mais comment pourrait il en être autrement quand toute vos ancienne certitude se retrouve balayé en un revers de main? L'étreinte, l'effondrement du bloc soviétique et de la Russie en tant que superpuissance mais également son nouveau statut et la faiblesse provisoire des service secrets russe qui lui avait permis de voir au delà de la propagande, l'avait profondément troublé, bouleversé.

Désormais il parait évident que Drazen n'est plus un suiveur d'ordre mais bien l'un de ceux qui lui donne,un rôle qui tend parfois a le griser. Il est un leader et meneur d'homme efficace,surtout quand il s'agit d'exacerber les haines et le ressentit d'une foule en colère et désespérée.
Son nouveau statut à émousser son respect de l'ordre et des lois, en effet à quoi bon suivre les ordres des mortels?De même le respect familial et patriotique autrefois moteur de son existence semble s'estomper peut à peut.

Par contre Drazen reste croyant, bien qu'évidemment il ne soit plus le pratiquant qu'il était avant il n'exclue pas une possibilité divine unique, il serait plutôt un agnostique cependant il lui arrive toujours de Penser qu'il existe un Dieu et que celui ci doit bien rire de lui et de l'ironie de la situation la haut, de même il se surprend parfois à se signer ou prier rapidement devant un autel ou autre, se maudissant juste aprés de sa stupidité. Comme si les damné pouvait encore gagner leur salut ...

    [/i])

Histoire

    (
    .1925: Naissance de Iosif Jaksic futur père de Drazen Jaksic
    .1924/1925 : Mort de Lénine prise de pouvoir de Staline
    .1925/1940: élève seul dans une éducation stricte stalinienne et stakhanoviste.
    .1940: Mort du grand pére Andrea lors de la guerre russo-finnoise, Iosif a alors 15 ans
    .1941: Lors de l'opération barbarosa( attaque de grande envergure de l'Allemagne sur la Russie, Iosif décide de prendre les armes pour se venger de l'envahisseur qui lui a pris son père.
    .1941/1942: Gravement blessé Iosif rencontre Anastasia dans un hopital de guerre. Elle aussi fait partie des nombreux enfants laissé sans parents par la grande guerre.
    .1943/1945: Contre l'avis d'Anastasia avec qui il est désormais intime Iosif rejoint Stalingrad, ou il fera preuve de bravoure lors de la bataille éponyme. Il fait ensuite partit officiellement de l'armée russe ou il s'illustre (il fera partie des troupes pénétrant le Reistag)
    .1945: La russie en quête de héros décore son jeune et courageux capitaine Iosif. Les revenues de Iosif permette a Anastasia de reprendre ses études. Les relations de Iosif lui permetront par la suite de rejoindre un laboratoire de l'armée
    .1949: première test atomique russe. Anastasia commence a travailler sur la radioactivité et les energie nuclaire
    .1953/1956: Aprés la mort de Staline et le XXeme congrés Du PCUS la déstalinisation commence*
    .1956: Naissance de Drazen
    .1957 : A l'aube du lancement du projet spoutnik auquel la jeune mére aurais aimé participé la famille est envoyé vers les nouvelles structures secrètes du Kazakhstan. En apparence il s'agit d'une promotion, mais une mutation aussi éloigné signifie souvent une punition pour les anciens fidéles de Staline en ces temps- ci
    .1957/1970: Enfance stricte dans un univers austère Drazen est élevé dans une éducation communiste et Orthodoxe.
    .1970: L'economie Russe commence a battre de l'aile,le ravitaillement et la famine commence. Afin d'aider sa famille dont le père n'est plus dans l'armée Drazen commence le long et dur entrainement des Septnaz
    . 1970/1979: Ses supérieurs reconnaissant des talents supérieurs à celui d'un simple soldat a Drazen commence a lui faire entrer dans les sphére du pouvoir.
    1979/1980: C'est en tant que membre du KGB que Drazen pénetre en Afghanistan. Il y voit pour la première fois les horreurs perpétré par les siens et se retrouve contraint à tué un homme pour sauver un de ses coéquipiers. Drazen a 24 ans et il tue alors un homme pour la première fois.
    .1979/1989: Drazen effectue de nombreuses missions en Afgnanistant et dans autres pays du mondes. Pendant ce temps la Russie tente de se réformer. Pour le militaire les politiciens affaiblisse l'"empire" et les anciennes valeurs se perdent. Les fonds de plus en plus réduit alloué au bujets militaire réduisent de plus l'efficacité de ses actions. Cependant Drazen profite de cette période pour gravir les échelons de la société et se nouer un solide réseau relationnel dans l'armée et la politique via ses "amis" du KGB.
    .1988/1989: Rencontre de Ivan Ribolatchev,député d'une branche radical voulant le retours de l'ancien régime sous une autocratie moderne et éclairée. Subjugué par inintelligence et le connaissance semblant sans fin de l'homme et intrigué par sa personnalité singulière, Drazen se lie d'amitié avec l'homme semblant sortit d'un autre temps, un temps de noblesse et de majesté.
    . 15 Mars 1990: A la suite de l’élection de Gorbatchev, Drazen trouve Ivan dans une rage qu'il ne lui a jamais connus et il assassine un homme en pleine rue avant de s’enfuir, il ne semblait pas avoir de couteau mais, l'homme fut retrouvé lacéré.
    . 18 mars1990: Drazen est contacté par Ivan et celui-ci tente de lui expliqué par des mensonges improbables ce qui s'est passé. Drazen fait semblant de le croire même si une vois insistante dans sa tête tend à lui donner raison également, comme si Ivan chercher a le manipuler autrement que par la parole.
    .1990/1991: Ivan semble plus confiant vis a vis de Drazen a qui il ne dévoilé rien de sa vie jusqu'a présent mais pourtant certaines chose semble étrange, certaines des connaissances de Ivan sur l'Histoire Russe ne semble pas venir que de livre, comment peut il être au courant de certaines de ces anecdotes qu'il lâches parfois ou bien comment peut il affirmer des vérités qui pourtant a l'heure actuel reste encore dans le domaine de la spéculation ?
    .1991: Avant que l'union soviétique ne s'effondre la vie de Drazen elle s'éteint lorsque Ivan l'étreint.
    . 1992: Aprés s'être finalement accoutumé a sa nouvelle "vie" et s'être débarrassé de ses lien familiaux, prétextant qu'il devait disparaître pour motif confidentiel (ce qui n'était pas dificile a concevoir vu son travail ) Drazen se voit offrir un poste au sein du SVR grâce a Ivan.
    Ivan commence a présenter Drazen a la société vampirique. Drazen commence a s’intéresser a ses anciens pairs, les humains et leurs Histoires.
    .1996: Drazen Doit passer au Etat-Unis ou une nouvelle identité lui sera fournis, de la bas il doit soutenir les groupes locaux et attendre de nouveaux ordres. Drazen accepte la mission sur un odre de son sire qui lui explique qu'il doit lui même pour des raisons urgentes et personnelles rejoindre le Nouveau Monde
    .1996 : arrivé a Nyc travail pour la société Securitos (désolé pas d'imagination la XD)
    .1999: Aprés divers magouille,devient l'un des actionnaire majoritaires.
    .2000: Retours en europe, il se fait remplacé par un serviteur de Ivan qui lui confie divers mission sans jamais lui expliqué le but.
    .Aout 2000: intrigué pour la première fois par les actions de son sire Drazen espionne pour la première fois sur lui, il semble lié a un incident récent de sous-marins.
    .Fin d'année 2000: Retour en Amérique, ouverture d'une Succursale a Chicago pour la société Securitos
    .2002/2003 : des luttes internes semble éclatés dans l'aristocratie russe vampirique.
    .2003 Arrestation du dirigeant de Loukos. Premiére Rencontre avec le "Chef" de Ivan qui semble chapoté les vampires russes d'occident. Il est furieux de la nouvelle de Loukos. Drazen se rend compte de l'étendue de la société tentaculaire vampirique.
    .2004: Ivan Et Drazen prépare pour la première fois une opération ensemble et pour la premiére fois également Drazen travaillera avec d'autre vampire Brujah.
    .2004/2005 : Préparation de "L'opération".
    .8 mars 2005: le chef des indépendantistes tchétchènes Aslan Maskhadov est tué par les forces spéciales russes. Dans la société vampirique ont murmure qu'il s'agit d'une querrelle entre deux puissantes organisation occultes. Il s'agirait de vampire Brujah dans les troupes Russes, ceux-ci ne voulant pas perdre leur bénéfices et le contrôle de la région.
    .été 2005 :Retours En Amérique. Drazen installe a Chicago et devient gérant de la succursale. Gérant surtout ses propres emplois du temps il commence a familiarisé avec les milieux de la nuits.

    Début du scénario Very Happy





    )

Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mar 5 Déc - 9:49
Terminé, je me rend compte que j'ai oublié quelque points dans le physique et le mentale mais qui sont relativement induit (j’espère) par la chronologie. Par contre au niveau de la famille j'hésite de ouf car d'un coté Brujah je trouve que sa colle a peut prés mais pas parfaitement non plus (enfin j'ai tendance à être indécis aussi XD) et tout les clans d'origine orientale sont au sabbat :/

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 19

Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mar 5 Déc - 16:33
Bienvenue à toi! Contente de voir un Brujah rejoindre nos rangs! °°

Je me charge de ta fiche de ce pas. En cas de questions, voire même pour une hésitation comme pour le choix de ton clan, on peut toujours en parler par MP. Je te donnerais mon avis sur ton choix, si cela t'intéresse... (même si je pense que tu es parti dans cette optique et qu'il n'y aura pas de soucis)

Bon choix d'avatar, au passage.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 19

Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mar 5 Déc - 21:56
Bon, je m'y mets!

Tout d'abord, j'annonce que tu n'es pas loin d'être validé. Tu remontes à loin mais je pense que tu as voulu bien insister sur les racines de ton personnage, du coup je ne peux que dire "OK" en ce qui concerne les parents ou les grand-parents, en vu du respect contextuel. Et puis, j'en oublie le plus important: félicitation pour avoir travaillé ton personnage ainsi, entre politique russe et contexte du forum!

Description physique/morale: OK. Rien à ajouter, tu as de bonnes lignes et en effet, l'histoire laisse percevoir la personnalité de ton personnage.

Par contre, je pense que tu aurais gagné à relire un peu ta fiche, tu as des erreurs d'inattention et c'est dommage. (je pense à "Afghanistant", notamment, que t'avais bien écrit deux lignes plus haut Razz )

En ce qui concerne ton histoire, j'aimerais relever un petit point:

-La relation avec Ivan: En fait, je n'ai fondamentalement rien à redire là-dessus et je la trouve bien traité (suffisamment pour faire de bons FB, d'ailleurs!)...Excepté une chose, et la voici: Ivan étant un vampire, il a flingué quelqu'un en pleine journée (ce qui nécessite un effort pour rester éveillé), tout en faisant parti d'un groupement radical qui opposait Gorbatchev... Et du côté des Vampires, il y a eu violation de la Mascarade, ce qui n'est pas sans conséquence en théorie. Je pense que tu as fait exprès de mettre en valeur cette violation, toutefois n'hésite pas à préciser que le seul à l'avoir vu, c'était Drazen, sinon c'est l'affaire de toute une enquête et je ne suis pas certaine qu'Ivan aurait eu le temps de s'expliquer auprès de Drazen xD

Ensuite, j'aimerai comprendre en quoi usurper une identité aux Usa est facile (chrono en 1992)...Finalement, je me dis que c'est un peu contradictoire, et au risque de me montrer encore un peu plus exigeante vis-à-vis de ta fiche déjà très politique et détaillée, je ne serais pas contre une ligne ou deux en plus. (ou alors que tu m'expliques tout cela, j'avoue refaire ma culture à côté parce que ce n'est pas nécessairement ce que je connais le plus. Merci de m'avoir rappelé l'affaire Loukos, haha =>)


Voilà voilà, tout ça pour dire que j'aimerais juste éclaircir ce point-ci avec toi.

Merci d'avance, et bon courage o/

Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mer 6 Déc - 1:59
Effectivement après une relecture plus approfondie je vois beaucoup de fautes, j'étais fatigué Very Happy, je vais essayer de corriger ça au plus tôt.

-Alors oui du coups pour le premier point j'avais pas trop détaillé car j'espérais en faire un rp pour plus tard, pour ça que je n'ai pas détaillé l'enquête et plus que ça le meurtre en lui même. Mais oui par contre dans ma tête il était clair que ce n'était pas en pleine journée et que nous étions seuls mais j'aurais put en faire mention pour le préciser.

-Alors je ne dis pas que c'est facile, mais il faut bien avouer qu’après l’effondrement du bloc soviétique les Etats-Unis sont bien moins méfiant vis a vis des russes qui de plus immigre fortement vers les USA dés le début des problème de l'économie russe et de son plan quinquennal (en 2005 environs 1m de citoyens américains possède le russe comme langue maternel , en 2010 2.5 fois plus).
Je me suis donc dit qu'avec cette "vague migratoire",une méfiance relâchée,les moyens du KGB puis du SVR, plus peut être l'influence,et encore une fois peut être surnaturelle, de Ivan il pouvait être probable de réussir a passer aux Etats-Unis (j'ai dit probable, pas facile par contre Very Happy, enfin par la j'entend qu'étant tout de même un espion de métier avec ses conditions favorables et un bon soutien il est réussi a atteindre sa mission, après ça peut donner lieu la aussi à un beau petit rp Very Happy)

-Et yep j'ai toujours adoré l'Histoire Russe même si je suis plus passionnée par la période de transition entre l'autocratie et l'armée rouge. (leur histoire proche antique et haute médiéval est également intéressante vue le territoire immense, la diversité des cultures y est assez unique)

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 19

Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mer 6 Déc - 3:13
Eh bien eh bien, c'est parfait du coup, merci pour ces précisions. Je pense effectivement qu'il y a moyen d'en tirer quelque chose de bien cool en tout cas!

Je te valide donc du point de vue de l'histoire! Bon jeu parmi nous et bonne survie! Smile


Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mer 6 Déc - 3:26
Merci, bien j'avais juste plusieurs questions au cas ou (pas forcément super importante non plus ^^) .La première c'est tout bête mais j'en suis plus sur, on est bien d'accord que le sire qui nous enfante est du même clan que nous et une génération plus tôt ?
La deuxième question que je me pose ça sera pour mes descriptions physique futurs et ça par contre j’avoue ne l'avoir jamais su et m'être jamais vraiment posé la question. Un vampire, vu qu'il régénére ne peut théoriquement pas avoir de cicatrice par moyen normal mais que se passe-t'il pour celle obtenue durant sa vie avant l’étreinte ?
Et point le plus important j'hésite toujours sur mon clan XD, en fait c'est le coté anarch et rebelle qui colle vraiment pas trop a la mentalités des deux compères qui me chagrine mais d'un autre coté le coté combattant et penseur est bien Russe dans l'idée et pour les autres clans je sais pas trop lesquels autres pourrais se raprocher de cette idée.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 19

Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Mer 6 Déc - 14:15
Ah oui, c'est vrai qu'il y avait encore la problématique du clan!

Alors, les cicatrices gardées sur un Vampire sont dus au fait de ta vie passée en tant qu'humain, alors soumis aux affres du temps. Et c'est cela la grande différence: un Vampire garde la cicatrice de son ancienne vie techniquement, tandis qu'il sera capable de régénérer les blessures plus récentes. Ensuite, je confirme, le sire qui étreint est du même clan que toi...que le Nouveau-né le veuille ou non haha ^^

Personnellement, je pense que je t'aurais conseillé de choisir Brujah (Drazen va mener ses propres combats selon ses propres idéaux, il en a le caractère qui plus est, en cela ça ne me dérange pas vu que tu l'as écrit ainsi) ou Tremere. Il y a un quelque chose de secret et "d'organisé" dans ta fiche qui pourrait y correspondre dans les premières lignes de l'histoire. Après il y a tout un code derrière pour ce clan qui aurait carrément expliquer certaines choses (notamment l'infiltration) mais je l'avoue, ça colle moins aux dernière lignes de ton caractère. (à savoir qu'un Tremere serait attaché à la hiérarchie et à la bonne organisation de son clan, ce sont vraiment des principes clefs. Ils sont un peu élitistes aussi, certains se sentent même comme étant des Vampires à part entière dû au fait de leur maîtrise de la Thaumaturgie et de leur passé à part entière.)

Ca aurait pu passer aussi...Mais si ça peut te rassurer, je ne serais pas choquer de le voir Brujah, cela étant il faut aussi que le choix te plaise. ^^

Bref, n'hésite pas à poser des questions dans la section "bureau du staff" quand tu ouvriras tes propres RP sinon. Smile

Voir le profil de l'utilisateur
Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Ven 8 Déc - 2:35

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 0

Message Sujet: Re: Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.   Lun 11 Déc - 17:58
Grrrr, un communiste chez moi.... **surveille**

Bienvenue !

Voir le profil de l'utilisateur
 
Drazen Jaksic : Entre Marx et Staline, il n'y a qu'une flaque de sang.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fatigue en questions!
» LA LITHOTHERAPIE
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Le "salam" entre homme et femme


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Bienvenue sur Blood Red Moon :: Présentations :: La Camarilla-
Sauter vers: