Gloria I lied - Nina Zhang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
XP :
- 0
Message Sujet: Gloria I lied - Nina Zhang   Ven 8 Déc - 13:53
    Âge : 20 ans Cool
    Avatar : Le personnage de votre avatar.
    Parrain : Le fonda
    Comment avez-vous découvert le forum ? Fonda également, mais j'attends frérot aussi pour ce DC °°

Nina Zhang, dit "l'Ouroboros"

    Âge :
    Clan : Tremere
    Situation : Ingénieur

Description de votre personnage


    « Le revers d’un casque.
    L’immortalité prise en une seule photo.
    Un sourire violé.

    Ces trois éléments appellent à de bien forts souvenirs, cher frère. Et pourtant…en observant une seconde fois la photo et ces yeux azurs qui furent les miens, je n’y ai vu qu’une étrangère. Une enfant inconnue, indomptable et oubliée de mes mémoires. Un mal comme un bien, me dit-on. Je suis …persuadée qu’il s’agit d’une chose que je partage avec toi. Oui, toi qui me protège, désormais.

    Ô, j’aimerais hurler « assassin » mais je ne le peux …

    Nous avons tant changer! Oui, tant et si bien que l’idée d’évoquer un sentiment de nostalgie me révulse. »


    Et bien, le mieux serait d'avouer que vous n’avez pas devant vous une dame de charité. Tout en elle rappelle le sérieux d'une gestionnaire, la fidélité d'une sœur mais aussi le matérialisme d'une femme ayant les pieds sur terre. Toute drapée dans ses propres convictions, Nina n'a pourtant pas la froideur d'âme à laquelle on pourrait tout naturellement s'attendre. C'est cela: en prenant conscience de la nature des Zhang, on finit par relativiser, et on se dit que la jolie brune n'est peut-être pas aussi décisive qu'elle le laisse paraître. Ces croyances se résument simplement en trois mots: clan, sang et famille. Voilà tout.

    La logique rend une analyse plus simple, n'est-ce pas?

    Nina, elle est à la fois un traditionnel défi à elle seule et une briseuse de règles, sinon un véritable rebus qui coupe court à vos arguments. Mais qu'importe sa véritable nature, le mieux serait de ne pas avoir froid aux yeux: toute droite dans ses bottes, l'Ouroboros est persuadée, du fond de son petit cœur, que les autres Vampires valent moins bien que son alliance de sang. Et ainsi va la vie...Elle épouse l'arrogance et l'élégance comme un homme en fin de vie. Laid et beaucoup d'argent veut aussi dire plein de charmes.

    Crish

    Le dernier crissement vient de s’abattre sur une ardoise verte. Vert moche. Mais même le brainstorming qui a eu lieu sur son tableau fictif ne saurait dépeindre la scène de crime qui résonne au beau milieu de ses pensées…Peut-être est-ce dû à un manque d’inspiration ? Ou alors à des idées incroyablement fouillis ? On ne saurait le dire.

    Ironiquement, la vie la dota d’un certain sens de l’humour. Et si elle devait se comparer à un livre, alors il est certain que ce trait de caractère figurerait parmi ses qualités dominantes: charmante de nature, rayonnante d’idées et compétitrice! A tel point que le surplus d’innovations se montre incroyablement tenace et contagieux. Et de ces plans provisoires, l’appel du danger et de l’aventure y résonne. Mais rappelez-vous bien de ces mots : C’est une personne d’idées, pas d’exécution...Quoiqu'elle semble plus familière aux lois de la guillotine qu'au pardon sincère et franc.

    Martiale de nature, Nina est une battante qui a la haine ancrée au fond des viscères. Elle éduque ses paires à l'instinct: tantôt à la dure, tantôt munie d'un sourire léger. Seulement, comme la jolie brune ne montre jamais ce qu’elle ressent être comme une forme d’empathie depuis l'Etreinte, personne ne saurait dire ce qui se passe dans son petit cerveau. Malgré son état de non-vie, elle est aveugle à sa condition: elle creuse sa tombe, cause sa perte et nie les faits. Le serpent rogne sa queue, mais la queue l'étouffe. Telle cette incarnation, elle est marquée du sceau de l'Ouroboros.

    Observez-la donc sur son bureau en ses pires moments, et vous n’y verrez qu’une scientifique en herbe qui se tracasse sur des choses qui la dépassent. Alors, comment percer à jour le fil de ses réelles pensées? Jugez donc par vous-même. Observez, je vous prie! Ne ressentez-vous pas son désir de grandeur?

    C’est un crayon qui bouge frénétiquement entre ses doigts, mais c’est surtout son mouvement sans fin qui vous montre le cheminement de ses créations. Ou tout du moins, avant qu’elles ne voient le jour...Une idée, c’est intangible, vous savez ?

    Bingo! Ce soir, l'euphorie rougit aux joues et sa voix monte le ton, tant et si bien que la métisse ne contrôle même plus sa force et pourfend misérablement sa pauvre craie.

    "Frérot, si on s'en tient au plan, ça devrait le faire!"

    (en cours)

Histoire

    Diamonds are forever, they are all I need to please me
    They can stimulate and tease me
    They won't leave in the night
    I've no fear that they might desert me
    Diamonds are forever, hold one up and then caress it
    Touch it, stroke it and undress it



Voir le profil de l'utilisateur
 
Gloria I lied - Nina Zhang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nina el nino
» Elfen Lied ou quand les Japonais font parfois très fort
» Gloria in excelsis Deo
» De gloria olivae - la prophétie de Saint Malachie
» La NINA actuel est l'un des plus puissants depuis un siecle....


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Bienvenue sur Blood Red Moon :: Présentations :: La Camarilla-
Sauter vers: