Reading, do not disturb. [Serena Altebor, UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message Sujet: Reading, do not disturb. [Serena Altebor, UC]   Mer 14 Fév 2018 - 15:48
    Âge : 19 ans
    Avatar : Cynthia, Pokémon DPPt
    Parrain : Nina Zhang
    Comment avez-vous découvert le forum ? Si j'ai une marraine, tu dois avoir ta petite idée.

Nom de votre personnage

    Âge : 32 ans, dont 6 de non-vie
    Clan : Tremere
    Situation : Technicienne Chimiste, classe moyenne-haute.

Description de votre personnage


    "I am, oh, so terribly bored."

    La passion se fait rare, dans ton coeur, ô Serena. Non qu'elle n'y soit jamais présente, mais si forte puisse-t-elle être, rien n'est jamais plus éphémère. Piquer ton intérêt n'est pas chose ardue, mais le garder ne serait-ce que pour une heure est déjà une tâche titanesque.

    N'es-tu pourtant une créature curieuse ? Avide de connaissances ? Tes yeux émeraudes, si souvent enfouis dans les écrits les plus divers, ne brillent-ils pas d'excitation, à la simple idée de déterrer quelque secret, comprendre quelque nouvel art, apprendre quelque formule ? Ô Serena, toi qui vit de recherche, comment alors, peux-tu souffrir d'un si noble maux que l'ennui ?

    Certainement, c'est là le plus gros de tes défauts. En dehors de tes recherches, tout te semble morne, Ô Serena. Fussent-ils amis, ennemis, rivaux, amants, nul être ne put t'apporter l'extase de la découverte comme en aurait eu le pouvoir un livre sur d'ancienne sciences aujourd'hui délaissées. Des êtres mondains, aux centres d’intérêts aussi variés qu’intellectuellement lassants. Seule ton apparence peut attirer qui que ce soit vers toi, Ô Serena, car c'est ton choix de ne mettre aucun effort lors d'interactions sociales. C'est un masque angélique de porcelaine claire comme la neige, agrémenté de fils d'or, si longs, et de lèvres, si roses, que tu arbores en compagnie d'autrui, masque qui cache avec subtilité ton ennui.

    Ennui et mépris, une ligne si fine, que tu t'efforces à ne pas franchir, dans l'espoir que d'autres, aux connaissances aussi grandes et à l'esprit aussi aiguisé que le tien, surgissent des profondeurs de la mer inculte et irraisonnée, quelqu'un avec qui converser, que tu pourrais appeler "Ami" sans ressentir en toi le froid glacial d'un mensonge aussi facilement avalé.

    "Why, of course I could. But because you asked, I won't."

    Une bien froide maîtresse, Ô Serena, refusant amèrement que quiconque t'ordonne quoi que ce soit. Tu connais ton rang, et respecte évidemment les hiérarchies, n'étant pas assez sotte pour ignorer l'importance d'une telle structure, mais si un égal, ou une créature que tu considères comme tel, venait à te prendre de haut, c'est avec une langue acérée que tu rétorquerais, car personne ne donne d'ordre à Serena Altebor, si elle-même ne l'autorise pas, personne ne manque de respect à Serena Altebor, et pis que tout, personne ne demande d'aide à Serena Altebor, à moins qu'elle ne doive une quelconque faveur. En effet, si tu devais apporter de l'aide à qui que ce soit, ô Serena, c'est toi qui irait te proposer. On t'as beaucoup trop fait marcher pour que tu gâches ton éternité à servir ton prochain, n'est-ce pas, Ô Serena ?

    "Do you have anything of value you wish to say, before I officialy start disliking you ?"


    Droit au but, concise dans ses idées, sobre et franche, tout en forçant un ton poli, voilà ta méthode de communication, Ô Serena, aussi sobre que tes vêtement sont sombres, mais aussi subtil qu'ils sont raffinés et te mettent en valeur. Le stéréotype de la blouse blanche et des lunettes de protection, si vrai qu'il soit dans le cadre officiel de ton lieu de travail, est loin du plus exact pour parler d'une scientifique. En revanche, celui concernant les diverses incapacités sociales est plus correct, surtout en ton cas, fait que tu admets sans honte. Peu de mots inutiles, aucune flatterie, aucune attention n'est accordée à la réception de l'idée énoncée par l'interlocuteur, mais toujours suffisamment polie pour rester irréprochable.

    Un goût prononcé pour l'inconnu, et le perfectionnement des connaissances que tu possèdes déjà, voilà ce que tu attends d'un dialogue, de nouvelles pistes de recherche, capable de faire renaître le fleuve tari de ton excitation. Voilà ce qui peut rendre n'importe quoi intéressant, ou n'importe qui. Voilà ce qui pourrait rendre ta vie moins terne, Ô Serena. Rang, argent, talent, classe, race, rien de tout cela n'a d'importance, sinon d'être un potentiel sujet d'étude. Le pouvoir réside dans la connaissance, et sa propagation, ou, au contraire, dans sa dissimulation. Mais tu te moques du pouvoir. La seule raison qu'il te faut, c'est l'envie.


Histoire

    3 Décembre 1973
    Lafayette, IN
    Naissance de Serena Altebor. Cadre modeste, fille unique.

    28 Septembre 1977, âge 3 an, 9 mois,
    Lafayette, IN

    Entrée prématurée de Serena au Kindergarten. Esprit éveillé, curieux, rendant très fier son père.

    4 Février 1978, âge 4 ans, 2 mois,
    Lafayette, IN
    Parents convoqués par l'établissement. Serena est la tête de turc de plusieurs autres enfants, notamment dû à son jeune âge. Elle rentre chez elle avec de la colle dans les cheveux. Le père s'inquiète pour sa fille unique, sa mère tente de le convaincre que ce sont des choses normales.

    9 Avril, 1978, âge 4 ans, 4 mois,
    Lafayette, IN
    Serena rentre chez elle blessée après s'être battue. Sa mère tente de lui inculquer la notion de stoïcisme, et lui conseille d'ignorer les remarques au lieu de se battre. Serena promet d'essayer. Son père n'a jamais été mis au courant de cette situation, sa mère gardant le silence et s'assurant qu'il ne le découvre pas.

    12 Avril, 1978, âge 4 ans, 4 mois,
    Lafayette, IN
    Parents convoqués à nouveau. Le père apprend ce qu'il s'est passé 3 jours auparavant, et se dispute avec la mère. Les deux élèves responsables s'en sont encore pris à Serena, cette fois, sont renvoyés. Le chef d'établissement explique que Serena s'est laissée frapper sans se défendre. La mère se sent coupable. Le père demande des explications à sa femme. Nouvelle dispute. Serena croit être la cause de la dispute entre ses parents.

    19 Juin 1978, âge 4 ans, 6 mois,
    Lafayette, IN
    Les parents de Serena entament les procédures de divorce.

    29 Aout 1978, âge 4 ans, 8 mois,
    Lafayette, IN

    Jugement final rendu. Mère garde l'enfant malgré les complaintes du père et sa capacité à permettre à sa fille de vivre dans un confort que sa mère n'aurait pu lui offrir. Sur demande de la mère, le père n'a pas ni droit de garde alternée, ni de visite. Le père doit payer une pension à la mère. La mère garde la maison à Lafayette.

    3 Décembre, 1978, âge 5 ans,
    Lafayette, IN

    Le père se fait refuser l'entrée au domicile de la mère alors qu'il apportait un cadeau pour l’anniversaire de sa fille.

    2 Février, 1979, âge 5 ans,
    Lafayette, IN

    La mère obtient un ordre restrictif, pour tentative d'infraction du domicile, et "menace crédible", forçant le père à déménager.

    6 Février, 1979, âge 5 ans,
    Lafayette, IN

    Père retrouvé mort, pendu dans son domicile, laissant une lettre derrière lui, expliquant ses raisons, notamment la partialité du système légal envers son ex femme, sans aucune raisons, et le fait qu'on lui ai retiré sa fille sans qu'il ne puisse ni se défendre, ni proposer un arrangement, simplement parce que la femme a refusé de lui en laisser la possibilité. Serena n'est pas mise au courant de la mort de son père.

    17 Juin, 1979, âge 5 ans,
    Chicago, IL

    Emménage à Chicago dans un appartement relativement minable. Serena n'est pas au courant des raisons du déménagement.

    3 Décembre 1980, âge 6 ans,
    Chicago, IL

    Pour son anniversaire, la mère offre à Serena un livre pour enfant. Serena demande après son père. Sa mère s'énerve, insulte le mort d'incapable, d'idiot, d'homme dangereux pour le développement de Serena. Dans sa colère, elle gifle sa fille. Prise de remords, elle se met a pleurer, la serre dans ses bras en s'excusant. Serena ne comprend pas ce qu'il vient de se passer, et croit qu'elle est la raison de la séparation de ses parents.

    14 Janvier 1980, âge 6 ans,
    Chicago, IL

    La grand-mère paternelle de Serena, qui vit à Chicago, obtient du juge le droit de voir sa petite fille tous les week-end. Serena est heureuse de revoir sa grand-mère. Elle demande après son père. Choquée, la grand-mère explique avec les mots les plus doux le suicide de son père. Serena refuse d'y croire.

    15 Janvier 1980, âge 6 ans,
    Chicago, IL
    La grand-mère emmène Serena sur la tombe de son père, en lui expliquant qu'il est maintenant au ciel, et qu'il la regarde depuis là haut. Serena pense que c'est de sa faute pour avoir causé la séparation de ses parents.

    24 Janvier 1980, âge 6 ans,
    Chicago, IL

    Serena n'a pas dit un mot depuis. Sa mère commence à s'inquiéter.

    2 Février 1980, âge 6 ans,
    Chicago, IL

    La mère emmène pour la première fois sa fille chez une psychologue. Elle y retournera une fois par semaine.

    9 Janvier, 1985, âge 11 ans
    Chicago, IL

    Serena n'a toujours pas dit un mot à sa mère. Elle a parlé avec sa psychologue. Elle parle avec sa grand-mère. Serena découvre sa passion pour la lecture à la bibliothèque de son école primaire.

    3 Décembre 1985, âge 12 ans
    Chicago, IL

    Serena reçoit des livres sur différents sujets, notamment la mythologie Grecque. Elle ne parle toujours pas à sa mère, et passe désormais la plupart de son temps libre plongée dans ses livres. Livres de fictions comme livre d'histoire. Elle se découvre un penchant pour les univers de haute fantaisie. Elle ne sort plus beaucoup, ne fait que peu de sport, et commence a prendre du poids.


    12 Septembre 1985, âge 12 ans
    Chicago, IL

    Serena est en surpoids. Sa grand-mère commence à s'inquiéter de voir Serena s'engraisser de jour en jour.

    3 Décembre 1985, âge 13 ans
    Chicago, IL

    Pendant le repas d'anniversaire de Serena, sa grand-mère lui demande pourquoi elle a arrêté le sport. La mère mais abruptement fin à la conversation.




    [UC]


Dernière édition par Serena Altebor le Ven 16 Fév 2018 - 23:35, édité 5 fois

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
XP :
- 39

Message Sujet: Re: Reading, do not disturb. [Serena Altebor, UC]   Jeu 15 Fév 2018 - 14:01
Spoiler:
 

Just sayin'. Ahhh, je suis contente de te voir par ici!

Bon début, et hâte de voir ce que tu nous prévoies! Razz

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Reading, do not disturb. [Serena Altebor, UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier de lecture (reading workshop) au cycle 3
» قواعد قراءة مقارنة حروف متحركه / Reading rules vowel comparison
» RSN
» Listen and read short stories
» Dossier : Manipulation mentale


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Red Moon :: Bienvenue sur Blood Red Moon :: Présentations :: La Camarilla-
Sauter vers: